www.forumsmc.com

Forum des supporters du Stade Malherbe Caen
Nous sommes le 24 Juin 2024 01:10

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2353 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 126, 127, 128, 129, 130, 131, 132 ... 157  Suivante
Auteur Message
Répondre en citant le message  MessagePosté: 14 Avr 2023 15:59 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 22:06
Messages: 55469
Localisation: La Forêt-Fouesnant, Mecque des navigateurs.
Paix à son âme.


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 14 Avr 2023 16:25 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 22:06
Messages: 55469
Localisation: La Forêt-Fouesnant, Mecque des navigateurs.
Les avis de Le Cléac'h et Escoffier sur Tom Laperche.
Vainqueur de la Solitaire 2020, pour la troisième fois, Armel Le Cléac’h reconnaît qu’il avait vu venir Tom Laperche comme un sérieux adversaire, malgré ses 23 ans. « Déjà en 2019, quand j’étais revenu sur le circuit avec le Figaro 3, il avait terminé premier bizuth et on avait très vite vu que ça allait être un sacré client, raconte le Chacal. En 2020, il avait fait une super avant-saison et j’ai vite compris que ça allait être un concurrent sérieux pour la victoire. Toute la course, il avait été dans le match avec moi, Xavier Macaire, Fred Duthil. Et il avait terminé sur le podium pour sa 2e participation. Il a déjà sa façon de naviguer, il n’est pas conservateur et a sa liberté sur l’eau, il tente. Mais son point fort c’est d’avoir très vite trouvé les bons réglages, et d’être capable de faire aller vite un bateau. La vitesse rendant intelligent, il est vite devenu intelligent. Sur l’eau, il fait de belles trajectoires. C’est un profil comme il y en a eu d’autres avant, comme François… Moi j’ai fait ma première Solitaire à 23 ans (2e) et j’ai gagné à 26 ans. Lui, il a débuté à 22 ans, et gagné à 25… »
Depuis, le Trinitain a tourné la page du petit monotype à foil pour passer sur des bateaux deux à trois fois plus gros, et plus rapides. Une progression fulgurante qui, en deux ans, lui offre donc la barre d’un Ultim. « Est-ce qu’il est prêt à prendre la relève ? Oui, assure le skipper de Holcim-PRB. Est-ce qu’il va lui falloir de la maturité ? Oui aussi, mais ça s’appelle l’expérience, mais peu de personnes l’ont sur ce genre de support de toute façon..»

Kevin Escoffier va même plus loin. " Est-ce qu’il est en mesure de se bagarrer avec Armel et Charles ? Oui avec les deux. Le manque d’expérience qu’il peut avoir en Ultim à ce jour peut être compensé par le suivi de son équipe à terre. Et on sait qu’avec Mer Concept et l’équipe de François Gabart, ils vont savoir faire. Tom aujourd’hui, tous marins confondus et même sans parler de son âge, c’est quelqu’un qui est très très fort. Et avec l’expérience qu’il va acquérir… "

Le skipper de Banque Populaire va dans le même sens. " Il a une tête bien faite, il est ingénieur, il est posé, calme, il a tout pour faire de très belles choses. Il n’a pas brûlé les étapes, il a fait quatre saisons de Figaro, et il a progressé très vite, après il fait de l’Imoca, y compris dans le Grand sud, et en Ultim il a déjà pas mal d’expérience, avec la Transat Jacques-Vabre et les convoyages vers la Méditérranée qu’il a menés. Il connait déjà bien le bateau. Je ne suis pas inquiet qu’il arrivera aussi à mener le bateau en solitaire, même si ce sera pour lui aussi une grande première. "

Sans beaucoup le connaître, le triple vainqueur de la Solitaire et du Vendée Globe 2016, semble, en plus, apprécier le nouvel arrivant. " C’est un mec sympa, il est cool, c’est pas une grande gueule. C’est bien d’avoir des leaders comme ça dans cette génération. Il m’avait appelé en décembre, après la Route du Rhum pour me dire que c’était lui qui allait reprendre la barre de SVR Lazartigue. J’avais trouvé ça sympa cette prise de contact. C’est un nouveau venu et tout le monde ne le fait pas, donc j’avais trouvé ça bien. On était encore dans le dossier délicat du certificat de jauge de SVR-Lazartigue, et je l’avais trouvé assez ouvert dans l’idée de trouver un compromis et une solution rapide afin qu’ils puissent venir nous rejoindre dans un contexte apaisé. "


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 14 Avr 2023 19:02 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2015 10:08
Messages: 3906
Quand même, il est pas un peu tendre Laperche? :wink:


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 14 Avr 2023 19:59 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 22:06
Messages: 55469
Localisation: La Forêt-Fouesnant, Mecque des navigateurs.
Insinuerais-tu que je t'ai tendu la perche ?


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 19 Avr 2023 22:51 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 22:06
Messages: 55469
Localisation: La Forêt-Fouesnant, Mecque des navigateurs.
Comme on pouvait l'imaginer, Clarisse Crémer a retrouvé un sponsor et un bateau et devrait être au départ du prochain Vendée Globe. Si elle ne remplit pas toutes les conditions de qualification requises par les nouvelles règles à cause de sa pause maternité, nul doute qu'elle bénéficiera d'une invitation eu égard à son excellent Vendée Globe pour sa première participation.
https://www.francetvinfo.fr/sports/voil ... 79547.html
C'est exactement ce que j'avais envisagé dans ma chronique il y a un peu plus d'un mois, à 3 minutes.
https://rbg.bzh/episode/55197


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 20 Avr 2023 10:12 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 22:06
Messages: 55469
Localisation: La Forêt-Fouesnant, Mecque des navigateurs.
La phrase de ma chronique : Souhaitons à Clarisse Crémer de retrouver un bateau dans les prochaines semaines. L'Imoca prévu était celui de Charlie Dalin classé deuxième du dernier Vendée Globe. Il est donc de nouveau sur le marché. Un beau coup de com' à tenter pour un candidat sponsor qui a les reins assez solides pour l'acquérir et le confier à la navigatrice.
Article de Ouest-France ce matin :
https://www.ouest-france.fr/vendee-glob ... 3705cdae16


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 21 Avr 2023 15:02 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 22:06
Messages: 55469
Localisation: La Forêt-Fouesnant, Mecque des navigateurs.
La transat en double Concarneau - St Bart, en Imoca, pour la première fois en équipages mixtes prendra son départ le 30 avril. Voici la liste des partants.
https://www.transatpaprec.com/equipages
Mes favoris : Basile Bourgnon/Violette Dorange, Gaston Morvan/Anne-Claire - Le Berre, Guillaume Pirouelle/Sophie Faguet. Outsiders : Quentin Horeau/Pauline Courtois et Loïs Berrehar/Charlotte Yven


Dernière édition par bigdudu le 04 Mai 2023 20:14, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 21 Avr 2023 18:31 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 22:06
Messages: 55469
Localisation: La Forêt-Fouesnant, Mecque des navigateurs.
Interview intéressante d'Alex Thomson sur sa collaboration avec Clarisse Crémer. Si je mets juste un lien vers l'article il risque d'être incomplet. Je fais donc un copier-coller et une petite mise en forme.
Vendée Globe. Alex Thomson : « Clarisse peut être une excellente skippeuse et une mère fantastique »

Le skipper britannique, dauphin d’Armel Le Cléach' en 2016, a racheté l’ex-Apivia à Banque Populaire pour le confier à Clarisse Crémer. Il se positionne comme son mentor et veut l’aider à performer sur le Vendée Globe 2024. Il s’est confié à Ouest-France. Déjà bien présent sur le sol français depuis plusieurs années, le skipper britannique Alex Thomson (49 ans) a renforcé son lien avec l’Hexagone en rachetant l’ex-Apivia à Banque Populaire pour le confier à Clarisse Crémer. Il veut être un soutien de poids pour elle. Entretien.

Alex Thomson, vous êtes déjà team manager du Canadien Scott Shawyer, vous devenez maintenant propriétaire du bateau de Clarisse Crémer vous voilà donc de retour dans la grande famille de l’Imoca ?

(Rires) En fait, je ne l’ai jamais vraiment quittée. Mon projet avec Scott dure depuis maintenant un an et demi. Nous avons construit le projet en partant d’une page blanche au Canada, même si nous n’avons pas encore participé à notre première course, nous allons participer prochainement à la Bermudes 1000, au départ de Brest. Donc je n’ai pas le sentiment d’avoir quitté le circuit. Et, quand le problème est survenu avec Clarisse, on était justement en train de réfléchir à trouver un skipper pour le prochain Vendée Globe. Et je ne pouvais pas vraiment comprendre ce problème de qualifications, car je pense que le risque était vraiment très mince pour quelqu’un qui démarre maintenant avec un bateau fiable. Et je pensais qu’il était vraiment possible de se qualifier.

Et vous avez contacté Clarisse Crémer ?

Oui, c’est pourquoi je l’ai contactée. Pour savoir si son désir, et son plaisir, étaient toujours de faire le Vendée Globe en 2024. Je l’ai appelée alors, même, et c’est marrant, que je ne lui avais jamais parlé auparavant.

Vous ne la connaissiez pas ?

Non, sur le dernier Vendée Globe, j’ai été un bon spectateur. Et elle avait été impressionnante, pas seulement dans sa façon de naviguer, mais aussi dans sa capacité à communiquer. À être honnête, à sourire, à raconter ce qu’elle vivait, même si je ne parle pas beaucoup le français. Donc j’ai trouvé que ce serait très intéressant de travailler avec elle.

Et pourquoi avoir pris l’initiative de l’appeler ?

Il y a deux raisons à cela : la première, c’est que je n’étais pas très heureux de ce qu’il s’était passé. J’ai pensé que ce n’était pas correct vis-à-vis d’elle. J’étais en position de faire quelque chose pour réparer cela. J’ai eu une longue conversation avec ma femme, qui m’a donné sa position sur ce que c’est d’être une femme et une mère, et ce que cela implique. Je lui ai dit : Peut-être pouvons nous aider Clarisse ? Et elle m’a répondu : Si on peut, on doit le faire. Et je l’ai fait.

C’est donc votre femme qui a décidé ?

Non, mais elle m’a encouragé à le faire. C’était un grand engagement, un grand risque, et vous le savez, mon engagement à moi maintenant, c’est ma famille et mon épouse. Et je ne l’aurais pas fait si elle ne m’avait pas dit que c’était une bonne idée. En fait, c'est en écoutant l'excellente chronique de Loïc alias Bigdudu sur RBG que j'en ai eu l'idée.

Quel est votre véritable rôle auprès de Clarisse Crémer ?

Mon rôle est d’être son mentor. Et de l’aider à porter ce projet ensemble. Et je considère que ces vingt dernières années, nous avons développé un outil pour me manager, et je ne suis pas facile à manager (rires). Et j’ai dit à Clarisse : Maintenant on peut mettre cet outil à ton service. Mon équipe devient ton équipe et on te donnera tous les outils dont tu as besoin, pour être performante et heureuse. Car pour être performante tu dois être heureuse, et être sûre que tout le reste dans ta vie soit parfait. Ce que je veux montrer au monde à travers ce projet, c’est que Clarisse peut-être une excellente skippeuse et une mère fantastique en même temps. C’est une question d’équilibre.
À Gosport et sur les océans

Vous êtes en cours d’installation d’une équipe, où allez-vous le faire ? À Gosport, Jersey, Lorient, Saint-Malo ?

Clarisse, vous le savez, n’a pas navigué depuis longtemps, et, pour performer sur un Vendée Globe, vous devez ne faire qu’un avec votre bateau. Vous devez donc faire beaucoup de milles avec votre bateau, dans des conditions de toute sorte. Nous allons donc commencer par une révision du bateau à Gosport (près de Portsmouth) où se trouve notre structure. Mais ensuite, j’imagine que pour la plupart du temps, le bateau sera sur les océans.

Et vous ?

Je suis excité à l’idée d’être un peu sur la mer, sur ce bateau spécialement (l’ex-Apivia), car c’est la référence des quatre dernières années, et, c’est une bonne nouvelle pour nous d’avoir un bateau fiable. D’ailleurs, je ne pouvais pas imaginer démarrer sur un bateau neuf aujourd’hui. C’est la plate-forme idéale pour nous. Mais si j’ai l’intention de naviguer un peu, je n’ai pas l’intention de participer aux courses. Mon projet c’est ma famille, et Clarisse doit être concentrée à 100 % sur ce projet.

Peut-on considérer que ce projet est le premier pas vers un retour sur le circuit pour vous-même ?

Je n’ai jamais dit « jamais » c’est vrai. Mais ce n’est pas quelque chose que j’envisage aujourd’hui, ni quelque chose dont j’ai discuté avec ma femme aujourd’hui. Mais ce qui est important, c’est que je sois toujours dans le coup. Ce projet me tient toujours proche du top niveau et si je devais revenir en 2028, ce serait une étape idéale. Mais ce n’est pas la priorité aujourd’hui. Elle est de travailler pour Clarisse.

Justement à quel niveau la voyez-vous ? Elle peut viser un top 10, un top 5 ?

Son objectif est d’abord d’être au départ, de finir, ensuite on verra à quelle place. Je sais que Clarisse est très humble par rapport à ça. Mais je connais son niveau, sa motivation, et après tout peut arriver. Qui aurait pu penser avant le dernier Vendée Globe, que Yannick Bestaven gagnerait ? Il a fait un travail incroyable et il l’a mérité. J’ai toujours eu de hautes ambitions mais tout doit partir du programme d’entraînement.


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 22 Avr 2023 00:05 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 22:06
Messages: 3576
Localisation: Hammersmith Palais
Un beau bateau, un beau manager, j'espère juste qu'il ne lui donnera pas son "goût du risque", j'ai l'image d'un skipper plutôt doué mais un peu casse-cou, toujours à chercher les limites, mais à surfer trop près des cailloux on finit tjrs par y laisser des plumes.

Cela dit, et tu en as déjà parlé je crois, on a quand même une drôle de manière de motiver nos championnes en France.

_________________
If adolf hitler flew in today
They'd send a limousine anyway


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 22 Avr 2023 09:16 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 22:06
Messages: 55469
Localisation: La Forêt-Fouesnant, Mecque des navigateurs.
Oui, c'était l'objet d'une de mes chroniques sur RBG. Je me suis d'ailleurs permis une petite facétie dans l'interview de Thomson pour voir si quelqu'un la lirait entièrement. Ce qui n'est donc pas (encore) ton cas.
Départ demain de la 4ème étape de l'Ocean race, Itajai - Newport. Sur le bateau de Kevin Escoffier qui mène largement au classement général, turn-over de l'équipage avec en particulier le départ de Tom Laperche qui va préparer la course autour du monde en solitaire sur l'Ultim de Gabart (donc à sa place) et l'arrivée à bord de Fabien Delahaye qui faisait jusqu'à maintenant partie de l'équipe ... à terre.


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 22 Avr 2023 12:24 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 22:06
Messages: 3576
Localisation: Hammersmith Palais
La ficelle est trop grosse, Alex en bon britannique ne parle pas un mot de français.

_________________
If adolf hitler flew in today
They'd send a limousine anyway


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 22 Avr 2023 14:07 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 22:06
Messages: 55469
Localisation: La Forêt-Fouesnant, Mecque des navigateurs.
Mais sa femme peut-être. :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 28 Avr 2023 11:26 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Juil 2015 10:08
Messages: 3906
Citation:
Aux Sables-d’Olonne, Kirsten Neuschäfer a franchi la ligne d’arrivée de la Golden Globe Race (GGR) jeudi 28 avril 2023 devenant la première femme à boucler un tour du monde à la voile en solitaire.


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 28 Avr 2023 13:38 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 22:06
Messages: 55469
Localisation: La Forêt-Fouesnant, Mecque des navigateurs.
Ben non, c'est complétement idiot cette phrase. C'est la première à gagner une course autour du monde en solitaire mais loin d'être la première à boucler un tour du monde. Dix femmes ont terminé le Vendée globe.
https://actu.fr/pays-de-la-loire/les-sa ... 09801.html


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 28 Avr 2023 13:47 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 22:06
Messages: 55469
Localisation: La Forêt-Fouesnant, Mecque des navigateurs.
Départ dimanche de la Transat en double avec équipage mixte, Concarneau/St Barth.
Interview de Charlie Dalin à propos de cette course.
https://www.transatpaprec.com/actualite ... ichissante


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2353 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 126, 127, 128, 129, 130, 131, 132 ... 157  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com