www.forumsmc.com

Forum des supporters du Stade Malherbe Caen
Nous sommes le 16 Jan 2019 14:05

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 231 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 11, 12, 13, 14, 15, 16  Suivante
Auteur Message
Répondre en citant le message  MessagePosté: 11 Jan 2019 09:48 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Déc 2005 22:27
Messages: 12132
Localisation: Chez les consanguins
Ben ouais mais on pollue un peu plus que sous Napoléon il me semble.

_________________
http://hion.skyblog.com
Vainqueur du challenge alternatif football 2015/2016 et 2016/2017.


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 11 Jan 2019 09:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 11945
Bê d'ailleurs, c'est lié.
En France, la déforestation s'est en réalité arrêtée au moment ou l'industrialisation commence, sous l'autre Napoléon.
Les migrations rurales à grande échelle a cette époque ont conduit à la densification urbaine et au mouvement inverse en zone rurale. Liée à la chute de la pratique agricole isolée, mécaniquement, la déforestation s'est arrêtée : les gens cultivaient moins de terre et vivaient plus en ville = moins besoin d'espace.
Et au vingtième siècle, les "progrès" de la chimie agricole ont également de multiplier par X les rendements. donc, associé à la question foncière a conduit encore à contracter les zones agricoles et donc à cesser d'emmerder les forêts.

L'étalement urbain qui est constaté depuis quelques décennies se fait lui autour des grands centres urbains, au détriments des terres arables certes, mais rarement au détriment de la surface boisée.

Tout ça pour dire que contrairement à une idée reçue, il y a plus de forêts aujourd'hui que sous Louis XIV. Cette donnée doit donc être prise dans une conception plus large de l'action de l'homme sur son environnement "naturel" et notamment sur sa pollution dont les effets massifs sont récents au regard de l'humanité, mais qui reste un phénomène en réalité très ancien.

_________________
Tel est mon bon plaisir.


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 11 Jan 2019 10:15 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 11444
Localisation: MontP
Le problème du reboisement artificiel comme l'illustre Kainri c'est la perte totale de biodiversité en particulier les étages intermédiaires et bas : pas d'arbustes, pas de régénération du sol.

C'est plus de la forêt, c'est de l'élevage d'arbres en batterie.

La forêt qui reprend les espaces délaissés par l'abandon agricole se reconstitue beaucoup mieux, mais il faut lui laisser le temps.

Et pour reprendre la question du climat sur les forêts, si l'on réfléchit à l'échelle globale, c'est sur le cycle du carbone que ca joue principalement évidemment. Une forêt jeune est un puits de carbone par séquestration du C dans la biomasse, alors que pour une forêt mature c'est le sol qui fait office de puits de carbone, pas les arbres eux mêmes. Le sol quasi stérile sous les plantations, afin de réserver la ressource d'eau du sol pour les arbres, ne fait pas office de puits. Au contraire, les racines des arbres respirent et rejettent du CO2 dont une partie s'échappe vers l'atmosphère.
L'impact plus local ou régional selon la taille de la forêt, c'est aussi sur le cycle de l'eau, les taux d'évaporation, de ruissellement, et de recharge des nappes.

_________________
Si jamais ce message devait être copié/collé un jour sur un autre forum, je déclare que j'ai été victime d'une usurpation d'identité et que c'est pas moi


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 11 Jan 2019 10:35 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 2257
Molko a écrit:
Il m'avait semblé que la déforestation au pic de son ampleur en France, elle était plutôt à situer entre le Haut Moyen Age et la Renaissance, tout ce millénaire pendant lequel les activités humaines se sont principalement basées sur le bois. Et que la forêt, en termes d'espaces, a atteint son plus bas niveau il y a 150 ans. Et que c'est paradoxalement depuis l'avènement de l'ère industrielle qu'elle progresse à nouveau.

Loin, très loin de son niveau de l'époque de Jules César, la forêt en superficie se porte nettement mieux aujourd'hui que sous Napoléon.


Mais est ce que tout les arbres se trouvent en forêts? Je pense qu'un bocage avec de petits champs entourés de haies et plus bénéfique qu'une forêt entourée d'open field.

Et sans doute aussi que maintenant on coupe notre bois ailleurs qu'en france.


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 11 Jan 2019 11:27 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 11945
ça montre surtout que la déforestation n'est pas forcément l'indicateur pertinent pour mesurer l'action de l'homme sur son environnement, qui, remis dans son contexte, commence d'ailleurs au début du néolithique, la fameuse révolution Néolithique.

_________________
Tel est mon bon plaisir.


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 11 Jan 2019 11:29 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 24930
Localisation: Tout près là.
D'ailleurs j'aimerais l'avis des experts (oui bon, de NickP) sur la séquestration du carbone par les pâtures. C'est un argument pas mal relayé chez les éleveurs face aux critiques de l'impact de l'élevage sur l'environnement.

D'autre part les deux arguments principaux sur la nécessité de baisser notre consommation de viande sont :

1. la consommation d'eau (les fameux 15 000 litres nécessaires à la production d'1kg de viande)
2. l'affectation des sols (expansions des zones de cultures = déforestation = modification écosystèmes = perte de biodiversité)

Mais aujourd'hui en France près de 70% de l'alimentation des bovins est composée d'herbe (pâturée ou conservée). Ca irait à l'encontre du point 1 (sauf erreur les pâturages ne sont pas arrosés artificiellement ?) et du point 2 : pas besoin de cultures pour l'élevage donc pas d'impact sur l'environnement et les zones de pâturages ne sont pas traitées ?

Bref, est-ce que le bon élevage à la française est bon pour l'environnement ?

_________________
TCHIN TCHIN , il doit l'avoir la triple paire , mais elle servent à rien dans le tiroir!
#TeamPineapple


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 11 Jan 2019 11:46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2006 12:45
Messages: 5080
Il ne faut pas oublier la forêt dans les territoires d'outre mer et notamment celle de l'île la plus grande du territoire (selon Macron) : la Guyane.

Je pense notamment au projet de la "Montagne d'Or" que nous prépare le gouvernement :
https://www.greenpeace.fr/mega-dor-guyane-forets-tropicales-francaises-danger/


Dernière édition par Garcimor le 11 Jan 2019 11:48, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 11 Jan 2019 11:46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Jan 2006 15:47
Messages: 11193
Localisation: Caen
ajacques a écrit:
D'ailleurs j'aimerais l'avis des experts (oui bon, de NickP) sur la séquestration du carbone par les pâtures. C'est un argument pas mal relayé chez les éleveurs face aux critiques de l'impact de l'élevage sur l'environnement.

D'autre part les deux arguments principaux sur la nécessité de baisser notre consommation de viande sont :

1. la consommation d'eau (les fameux 15 000 litres nécessaires à la production d'1kg de viande)
2. l'affectation des sols (expansions des zones de cultures = déforestation = modification écosystèmes = perte de biodiversité)

Mais aujourd'hui en France près de 70% de l'alimentation des bovins est composée d'herbe (pâturée ou conservée). Ca irait à l'encontre du point 1 (sauf erreur les pâturages ne sont pas arrosés artificiellement ?) et du point 2 : pas besoin de cultures pour l'élevage donc pas d'impact sur l'environnement et les zones de pâturages ne sont pas traitées ?

Bref, est-ce que le bon élevage à la française est bon pour l'environnement ?
Étant donné que les bovins ne se nourrissent pas uniquement en pâture, dont la croissance est lié aux ressources en eau disponible, il faut y ajouter l'impact des autres intrants de leur alimentation (maïs, pailles, etc.) qui peut être par contre très demandeuse en eau.

Les agriculteurs ont aussi obligation de produire eux mêmes une partie de cette alimentation, avec des modes de culture non homogène sur le territoire.

_________________
I'm a King and she's my Queen.


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 11 Jan 2019 12:22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 2257
Manger de la viande n'a rien de problématique pour l'environnement, tout dépends de la quantité et surtout de l'élevage.
L'élevage d’animaux ne pose pas de problème, la production animal si.

Pour bien comprendre l'élevage d'animaux:

Image


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 11 Jan 2019 12:41 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 24930
Localisation: Tout près là.
AH AH AH ELLE S'APPELLE JOCELYNE PORCHER

_________________
TCHIN TCHIN , il doit l'avoir la triple paire , mais elle servent à rien dans le tiroir!
#TeamPineapple


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 11 Jan 2019 12:48 
Hors ligne

Inscription: 11 Oct 2013 15:38
Messages: 2547
Je suis sur qu'elle en rit.
Prétendre habiter avec les animaux, ça doit etre une cochonne.


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 11 Jan 2019 13:09 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Déc 2005 22:27
Messages: 12132
Localisation: Chez les consanguins
Une truie en l'occurrence.

_________________
http://hion.skyblog.com
Vainqueur du challenge alternatif football 2015/2016 et 2016/2017.


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 11 Jan 2019 13:12 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 2257
C'est vous, les porcs.


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 11 Jan 2019 13:24 
Hors ligne

Inscription: 11 Oct 2013 15:38
Messages: 2547
Respecte un peu les animaux voyons.


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 12 Jan 2019 00:03 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Jan 2006 19:13
Messages: 25305
Localisation: La Commune.
Bienvenue dans l’anthropocène ! (1/4) Où le vivant s’effondre (France Culture)

_________________
"Nous sommes la première génération à grandir cernée par l’évidence, à savoir que notre tentative de nous séparer de la « nature » est un échec, qui prouve, non pas notre génie, mais notre hubris."


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 231 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 11, 12, 13, 14, 15, 16  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aleph, Huisgonde, Ikea61, troma et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com