www.forumsmc.com

Forum des supporters du Stade Malherbe Caen
Nous sommes le 15 Nov 2019 22:28

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3462 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 227, 228, 229, 230, 231  Suivante
Auteur Message
Répondre en citant le message  MessagePosté: 06 Nov 2019 13:19 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mai 2010 16:17
Messages: 10346
4e trimestre 1894, commande de foot-balls, vessies et poteaux en bois par le lycée de Caen.

Image
Image

_________________
C'est quand la moustique se pose sur tes parties intimes que tu comprends que la violence ne résout rien


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 06 Nov 2019 13:53 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Jan 2006 19:13
Messages: 25949
Localisation: La Commune.
Landry a écrit:
La raison pour laquelle je réclame des sources au sujet de la dénomination "Club Malherbe", jamais attesté dans ce que j'ai trouvé de mon côté

MP.

_________________
"Nous sommes la première génération à grandir cernée par l’évidence, à savoir que notre tentative de nous séparer de la « nature » est un échec, qui prouve, non pas notre génie, mais notre hubris."


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 06 Nov 2019 17:07 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Fév 2009 17:24
Messages: 9804
Localisation: Chez Monique
Landry a écrit:
Quand le foot avance, la goutte recule
Des subventions sont accordées par le ministère pour développer les jeux scolaires dès 1890.
Les élèves du lycée de Caen de nationalité anglaise (majoritairement Jersiais, dont Franklin Bouillon, futur ministre d'État en 1917 et diplomate turcophile, ami de Mustafa Kémal, boujou Serhat) ont des ballons et connaissent les règles de jeux étranges.
Un terrain idéal jouxte le lycée et on a un vieux stock de goutte qu'on ne peut plus décemment servir aux élèves.

Ainsi naît le football à Caen.

Magnôlifique !

_________________
Lexus Ragalia ex.
Ça ne veut rien dire, mais j'ai trouvé que ça résume bien la situation.


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 06 Nov 2019 17:33 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mai 2010 16:17
Messages: 10346
François de Malherbe a écrit:
Landry a écrit:
La raison pour laquelle je réclame des sources au sujet de la dénomination "Club Malherbe", jamais attesté dans ce que j'ai trouvé de mon côté

MP.


En relisant Desquennes je viens de réaliser qu'il commet une erreur sur ce même point :
Citation:
En 1891 naît l'Union Athlétique du Lycée Malherbe


Puisque c'est factuellement impossible, le lycée n'étant nommé Malherbe qu'en août 1892, cela signifie qu'il faut particulièrement manier ces données avec précaution, ne rien prendre pour argent comptant et mener une recherche nouvelle et exhaustive. Et là tout sera fiable.

Edith : ça tombe bien, François de Malherbe semble l'avoir fait. Toutefois il m'envoie 30 pages très denses qui vont me prendre un petit moment à disséquer ^^. Sublime travail en tous cas mais qui demande une restitution fun pour ce fofo.

_________________
C'est quand la moustique se pose sur tes parties intimes que tu comprends que la violence ne résout rien


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 06 Nov 2019 18:02 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mai 2010 16:17
Messages: 10346
Premier CQFD :

L'USFSA a déjà comme membre l'USEC dans son annuaire de 1892-1893 (USEC fondée en 1892) mais n'accepte l'UALC (Union Athlétique du Lycée de Caen) qu'en janvier 1893. Parler d'UALM avant août 1892 est donc une grosse ânerie. Parler de Club Malherbe fort discutable et à documenter/prouver. Puissent ces âneries disparaître de toute publication/article de presse à l'avenir.

Image
Image

Source : Annuaire de l'USFSA 1892-1893, BNF (clichés pris avec sebfoot que je salue chaleureusement).

_________________
C'est quand la moustique se pose sur tes parties intimes que tu comprends que la violence ne résout rien


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 06 Nov 2019 18:12 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mai 2010 16:17
Messages: 10346
Verdict :
Bon, j'arrête de flooder. Dernier message de la série : le travail de François de Malherbe est absolument splendide et mérite publication en mode "transition de l'article académique vers un texte de vulgarisation beaucoup plus digeste pour ceux qui n'ont pas besoin du moindre détail" :-). Seul ce travail peut nous aider à identifier ces photos et FDM a 20 siècles d'avance sur toute autre tentative connue.

Lisez absolument Henry Franklin-Bouillon. C'est magnifique.
Et accessoirement ça illustre parfaitement le fameux amalgame stupide libéralisme/néo-libéralisme.

Le libéral a compris qu'il est un bourgeois qui a une forte responsabilité sociale et, tout en cherchant à dynamiser la société, à amener le progrès, il se casse le cul pour rendre sa domination acceptable, humaine, souhaitée et reconnue sans tricherie.

La vermine bourgeoise néo-libérale, post-anarchiste/nihiliste se fout de tout et compte dominer uniquement grâce à l'hypnose des masses, les techniques de manipulation, la violence, le big-data, la reconnaissance faciale, le contrôle absolu et le recul de toute liberté individuelle. Avec un minimum de sens de sa responsabilité sociale, voire aucun. C'est pourquoi elle sera annihilée et découpée en quartiers comme à chaque fois qu'elle s'est manifestée, sous une forme ou une autre, dans l'histoire de France. C'est scientifique.

_________________
C'est quand la moustique se pose sur tes parties intimes que tu comprends que la violence ne résout rien


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 06 Nov 2019 19:35 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 36637
Localisation: La Forêt-Fouesnant, Mecque des navigateurs.
Landry a écrit:
J. Desquennes, Aux origines du sport dans le Calvados : Le Lendit Normand. 1892-1895

https://www.persee.fr/doc/annor_0003-4134_1984_num_34_4_5583

A Condé-sur-Noireau, mes soeurs aînées ont participé à des lendits au débuts des années 60. Je connaissais le mot mais ne l'avais jamais vu écrit.


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 06 Nov 2019 19:59 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 6638
Vltra a écrit:
Landry a écrit:
Quand le foot avance, la goutte recule
Des subventions sont accordées par le ministère pour développer les jeux scolaires dès 1890.
Les élèves du lycée de Caen de nationalité anglaise (majoritairement Jersiais, dont Franklin Bouillon, futur ministre d'État en 1917 et diplomate turcophile, ami de Mustafa Kémal, boujou Serhat) ont des ballons et connaissent les règles de jeux étranges.
Un terrain idéal jouxte le lycée et on a un vieux stock de goutte qu'on ne peut plus décemment servir aux élèves.

Ainsi naît le football à Caen.

Magnôlifique !


Eh ben voilà, on tient une valeur intrinsèque immemorielle et fondamentale du foot caennais; les bouteilles jamais loin des vestiaires. L'affaire Caen-Nîmes, c'est juste les valeurs, monsieur le juge, année du centenaire, club famille et tradition, tout ça, d'ailleurs j'ai ici un document de 1890 qui va vous le prouver.


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 06 Nov 2019 20:26 
Hors ligne

Inscription: 11 Oct 2013 15:38
Messages: 4071
Je vous ai d'ailleurs amené, par diplomatie et savoir vivre un pot de calva, pour faire bonne figure.
Sinon intéressant tout ça, et surtout unique.


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 06 Nov 2019 21:07 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Jan 2006 19:13
Messages: 25949
Localisation: La Commune.
Landry a écrit:
le travail de François de Malherbe est absolument splendide et mérite publication en mode "transition de l'article académique vers un texte de vulgarisation beaucoup plus digeste pour ceux qui n'ont pas besoin du moindre détail" :-). Seul ce travail peut nous aider à identifier ces photos et FDM a 20 siècles d'avance sur toute autre tentative connue.

:oops:

C'est drôle, parce que ça fait un petit bail que je n'avais pas rouvert tout ce que j'avais écrit à l'époque...

Pour ceux qui s'intéressent au sujet, la création du Club Malherbe Caennais (octobre 1907) constitue une véritable révolution dans le paysage footballistique caennais. Les hommes clés s'appellent André Detolle, Albert Berger et Henri Françoise (tous anciens élèves du lycée).
Extrait de mon "manuscrit" :
Citation:
A l’automne 1907, le jeune championnat de football de Basse-Normandie s’apprêtait à entamer sa neuvième édition. Les plus sagaces n’ignorent pas que le nom de Malherbe était déjà bien ancré dans le paysage footballistique de l’époque depuis les exploits de l’équipe des lycéens (l’Union Athlétique du Lycée Malherbe), dont le moindre ne fut pas, sans conteste, la participation à une demi-finale du championnat de France contre le Racing Club de France en 1903. Sur le plan régional, le titre était trusté par les équipes caennaises (Ecole Normale, étudiants de l’ASEC et du Stade Universitaire à quatre reprises, UALM par deux fois) à l’exception du millésime 1905, qui revint aux joueurs de l’AS Trouville.
La création du Club Malherbe Caennais s’appuya sur un projet clairement identitaire autour du nom « Malherbe », dans un contexte de recomposition des équipes de la cité ducale. Il s’agissait en effet d’abord de contrer les ambitions affichées par le Club Sportif Caennais de monter la meilleure équipe caennaise de football avec la fusion du CSC et de l’ASEC. Club historique depuis sa création en 1899, le CSC courait toujours après l’obtention d’un premier titre. Pour ce faire, le président Louis Piat, qui avait succédé à Stéphane Hervieu, le fondateur emblématique du club (et avant du CFC : le Caen Football Club), escomptait aligner les meilleurs étudiants aux côtés d’Henri Prestavoine, le valeureux capitaine des « bleus et rouges ». L’enjeu était également d’enrôler la brillante génération des lycéens de l’UALM, tenante du titre régional qui avait infligé un cinglant 5 buts à 0 à leurs homologues…du CSC, lors de la finale disputée le 10 mars 1907.
Les statuts d’une équipe scolaire ne lui permettant en principe de n’aligner sur le terrain que des lycéens, l’UALM voyait régulièrement ses meilleurs éléments rejoindre l’équipe des étudiants lorsque ceux-ci gagnaient les bancs de la faculté. Quelques dirigeants résolus imaginèrent alors de fédérer autour d’eux une équipe entièrement dédiée à « l’esprit Malherbe ». La création du Club Malherbe Caennais fut entérinée le 28 octobre 1907 par le comité régional de football…présidé par Albert Berger. Le siège social du nouveau club prit ses quartiers au Café de Madrid, 71 rue Saint-Jean, tandis que des noms familiers en composaient désormais le bureau : Detolle, président, Berger et Françoise, vice-présidents, auxquels s’ajoutaient Toullier et Heuzé, respectivement secrétaire général et trésorier.

Pour info, la date de 1913 a été parfois compliquée à identifier, même à Caen, puisqu'en 1949, certains pensaient que le Stade Malherbe était cinquantenaire (le CSC a été créé en 1899). La confusion s'explique aisément puisque le SMC prit les couleurs du CSC et devint un véritable club omnisports sous l'impulsion de ces mêmes dirigeants du CSC (qui s'intéressaient davantage au rugby qu'au football). A l'inverse, le CMC ne pratiquait que le football association, avec des "jumelages" organisés contre des équipes anglaises pour de fameuses rencontres amicales.
Pour moi, si l'on devait donner une date de naissance véritable à "notre" club de football sous le nom de Malherbe (emmené par l'héroïque Eugène Le Somptier, premier capitaine du SMC en 1913 et mort au combat en 1914), ce serait 1907.

C'est aussi la raison pour laquelle il faut grandement se méfier de tous les clubs de foot qui se targuent de dates de naissance fort anciennes (avant 1900, en-dehors des clubs parisiens de l'époque, c'est souvent une pure foutaise...)

_________________
"Nous sommes la première génération à grandir cernée par l’évidence, à savoir que notre tentative de nous séparer de la « nature » est un échec, qui prouve, non pas notre génie, mais notre hubris."


Dernière édition par François de Malherbe le 06 Nov 2019 21:53, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 06 Nov 2019 21:13 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Jan 2006 19:13
Messages: 25949
Localisation: La Commune.
Au fait, pour ceux (bis) qui seraient intrigués par l'appellation "Caen Football Club"...c'était précisément un club qui pratiquait le rugby vers 1897.

_________________
"Nous sommes la première génération à grandir cernée par l’évidence, à savoir que notre tentative de nous séparer de la « nature » est un échec, qui prouve, non pas notre génie, mais notre hubris."


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 06 Nov 2019 21:16 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Jan 2006 19:13
Messages: 25949
Localisation: La Commune.
Landry a écrit:
Source : Annuaire de l'USFSA 1892-1893, BNF (clichés pris avec sebfoot que je salue chaleureusement).

Ces clichés précis m'avaient été extrêmement précieux :D

_________________
"Nous sommes la première génération à grandir cernée par l’évidence, à savoir que notre tentative de nous séparer de la « nature » est un échec, qui prouve, non pas notre génie, mais notre hubris."


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 06 Nov 2019 21:36 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Jan 2006 19:13
Messages: 25949
Localisation: La Commune.
François de Malherbe a écrit:
C'est aussi la raison pour laquelle il faut grandement se méfier de tous les clubs de foot qui se targuent de dates de naissance fort anciennes (avant 1900, en-dehors des clubs parisiens de l'époque, c'est souvent une pure foutaise...)

Je me rends compte que je ne suis pas forcément clair quand j'énonce ça.
En gros, "nous" sommes le CMC. Or, le CMC, c'est l'UALM, qui est elle-même l'UALC...

Bref, si nous faisions comme Le Havre (1872, ce qui est débile de chez débile), nous devrions avoir sur nos logo et paletot la date de 1891.

CQFD. (Non, non, ce n'est pas un club :mrgreen: )

_________________
"Nous sommes la première génération à grandir cernée par l’évidence, à savoir que notre tentative de nous séparer de la « nature » est un échec, qui prouve, non pas notre génie, mais notre hubris."


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 06 Nov 2019 22:31 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Jan 2006 19:13
Messages: 25949
Localisation: La Commune.
Je m'aperçois en relisant tout ça que je suis beaucoup trop dans l'implicite et que la problématisation est assez faible. Le football d'avant 1914 est l'appropriation d'une petite élite urbaine et bourgeoise (d'où la notion exacerbée du "fair-play" : on tire alors volontairement un penalty à côté si l'on juge que l'arbitre a sifflé la sanction à tort). En revanche, la notion d'appartenance est extrêmement vive. Tout le projet "Malherbe", historiquement, repose là-dessus. "Nous sommes d'anciens camarades" (les lycéens d'alors étaient l'élite de l'élite) et nous nous reconnaissons comme tels ! Or, les règlements de l'époque interdisant à une association lycéenne d'enrôler des étudiants, le projet du CMC était de créer un club avec tous les anciens du "lycée Malherbe" (présents et à venir, naturellement). Quasiment tous les étudiants caennais de l'époque étant passés par le lycée, ils revinrent avec empressement jouer pour les couleurs des "noir et blanc" (ce fut la cause du déclin définitif des équipes universitaires). L'UALM (l'équipe des lycéens toujours existante), devenant une sorte "d'équipe junior" pour ce club particulièrement élitiste. Je l'avais nommé la "dream team caennaise". Seule la valeureuse équipe de l'US Trouville lui offrit une résistance opiniâtre à l'échelon régional entre 1911 et 1913 (-1914 avec le SMC).
Or, c'est de cette résistance que naquit le Stade Malherbe...

_________________
"Nous sommes la première génération à grandir cernée par l’évidence, à savoir que notre tentative de nous séparer de la « nature » est un échec, qui prouve, non pas notre génie, mais notre hubris."


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 07 Nov 2019 09:10 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 7225
Localisation: HSC
bigdudu a écrit:
Je connaissais le mot mais ne l'avais jamais vu écrit.

Bigdudu vient d'avouer qu'il n'a pas lu les premières pages de l'Encyclopédie du SMC. Quelle indignité.

Et sinon ouais, l'énorme travail de FdM mériterait une publication quelque part, et aussi une "récupération" par le club d'une façon ou d'une autre. Pour en lire une version vulgarisée sur le site officiel, avec le tacle aux Havrais bien mis en évidence, ce serait chouette.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3462 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 227, 228, 229, 230, 231  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Rez-K et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com