www.forumsmc.com

Forum des supporters du Stade Malherbe Caen
Nous sommes le 31 Oct 2020 23:50

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3851 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 252, 253, 254, 255, 256, 257  Suivante
Auteur Message
Répondre en citant le message  MessagePosté: 28 Sep 2020 09:25 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Oct 2013 15:38
Messages: 5384
Ces faits dénotent une région qui peut être encore dynamisée. Il y a une vraie demande.Les docus "historiques" sur la WW II sont souvent rediffusés sur les chaînes spécialisés.
Dans certaines villes proche des lieux, il y a un tourisme de masse.Il y a des musées privées car il y a des collections privées.
Il y a surtout un mélangé du genre dans le devoir de l'Empire vu par ce tourisme de masse.
Dans la transmission de la mémoire, il y a ce mécanisme où l'on reçoit l'histoire on ne la récrit pas.
Or les parcs d'attractions risquent de donner, pour attirer, aux visiteurs ce qu'ils attendent, alors qu'ils doivent recevoir ce qu'ils ne savent pas.Ou alors la réalité déformée dans la forme par un format ludique.
Au printemps les camps, animations commémoratives ça devient Disneyland.
Il y a un vrai potentiel à développer le soucis c'est que ça passe par un côté festif.
Il y a beaucoup d'argent à faire et j'ai l'impression que la Normandie veut prendre le maximum et à n'importe quel prix.
Il y a quelques décennies ce type de projet n'aurait jamais été accepté par les combattants de l'époque. Les ayants droit eux, conviendront d'un peu de tunes.Les souvenirs ne sont pas aussi ancrés en eux.La disparitions des vétérans permettra malheureusement à terme l'ouverture de ce type d'outil touristique.
Autant le mémorial était respectueux , éthique autant ce type de truc, quand on voit le cirque dans les villes où les camps para-militaires sont installés mai-juin, promet des générations de petits faschos-paramilitaires.De la graine de nazi, paradoxalement.
Il est primordial d'adopter toute l'éthique et la méthode à l'ouverture d'un grand centre de ce type qui semble s'inscrire dans, au mieux la complémentarité, au pire l'anti-Memorial.
En gros, faut trier ceux qui aiment l'Histoire de ceux qui aiment la guerre.Et créer le spectaculaire ben...

Edit:j'avais pas lu la totalité du message de Landry mais c'est chose faite.Et je suis bien d'accord, sauf le le point des entrées : il y a plein de clients pour ça, avec des gamins nés au XXI qui fantasment la guerre.
De Ste Mère Église à Arromanches, un vrai débarquements se fait aux mois de mai et juin, sans cérémonie et festivités, les mecs vont faire leurs courses avec des couteaux aux guêtres et baïonnettes aux fusils dès la fin mai jusqu'à mi juin.Belges Hollandais anglais US etc...Ils sont accueillis en héros par certaines villes .Ils ont 30 ans.Ils sont civils.Ils sont armés. Et parfois alcoolisés.
J'ai l'impression que ce public visé, assez sage et raisonnable au demeurant mais bon..., soit assez polarisé sur certaines opinions.Ils perpétuent surtout la guerre logent dans des camps au côté de leurs jeeps halftracks, chars .C'est réaliste c'est bien.Je me suis toujours demandé si ils étaient anti-militaristes pour la paix etc..On les voit pas avec la baionette au fusil dans Caen probablement,mais en zone rurale .
La région a senti la demande réelle et propose ça et leur propose de continuer le "jeu" là où le Memorial symbolise déjà très bien la paix, certains clients préfèrent payer pour s'immerger dans une guerre perpétuée.Là où les Vets ne souhaiteraient pas faire vivre ça à leur pire ennemi.


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 28 Sep 2020 10:17 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mai 2010 16:17
Messages: 10531
Même pas, parce que le projet semble être un collier de nouilles.

Il est impossible de réussir ce genre de projet. Soit tu vas franco dans le vulgos, l'indigne qui attire le chaland, et là ce sera la guerre totale, à juste titre. Soit c'est "intello", "relou", "mesuré" et l'on est plus du tout dans un projet de ce type de dimension. Le risque de faire "pschhhhhhhhit" est immense.

Si c'est "digne", les amateurs de sensationnel répandront la réputation que c'est "nul" parce qu'ils ne trouveront pas le sensationnalisme attendu d'un parc d'attraction, qu'ils croiront trouver et qu'ils n'auront pas car il y a bien évidemment des limites au grand n'importe quoi.

Si c'est indigne, le bad buzz sera incessant et permanent, jusqu'à destruction totale de l'image du truc.

35 hectares, 250 millions de budget annoncés. Quand j'y repense... Et ensuite on raconte aux braves gens que c'est pour y passer un film de 50 minutes, limite du Godart. Mais lol.

_________________
C'est quand la moustique se pose sur tes parties intimes que tu comprends que la violence ne résout rien


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 28 Sep 2020 10:36 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Oct 2013 15:38
Messages: 5384
C'est bancal .Un projet démesuré qui doit atteindre l'outrance pour survivre.
Il y a de ça.
Le Memorial pour se souvenir , symboliser et anticiper complété par les musées locaux pour plus de détails historiques spécifique à chaque bataille, chaque aspect, sont suffisants.
Le projet serait viable en intégrant toute la faune dont je parle aux prix de déraper un peu dans le souvenir.
C'est ce qui se profile.Cette faune se moque si des voix s'élèvent pour dire c'est nul...C'est des passionnés qui font des centaines des milliers de kilomètres durant leurs contes qui viennent défiler et parader en militaires armés.
Ils sont nombreux mais en effet, pas assez pour amortir le truc.Restera à la région de promouvoir "venez vivre la WW II avec vos enfants, c'est comme en vrai.
La démesure annoncée compose mal avec la dignité qui convient avec la remémorance de tels faits, je suis d'accord.Et le doublon avec le Memorial sent le flop.
La région veut se servir de cet atout mais un projet qui s'inscrit dans le temps ne doit pas s'improviser ou céder à une mode.
Il y a un truc qui cloche là dedans.
En prime, Romain Bail pourra y exceller dans son expertise.


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 28 Sep 2020 10:57 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mai 2010 16:17
Messages: 10531
Furthermore

Il y a un grand risque de confrontation des conceptions culturelles.
Proposer un projet culturel de spectacle sur des bases françaises, c'est aller droit dans le mur.
Les "circassiens" en question, la dramatisation à la française type comédies musicales (l'un des papas du projet en vient), tout cela va donner à peu près le même effet que moi devant une série télévisée tanzanienne (peut-être était-elle kenyane) dans le bus qui m'emmena un jour d'Arusha à Dar es Salaam. Il faut bien comprendre que certains aspects de notre culture, notamment le jeu des acteurs, est vécue et pensée comme grotesque par les Anglo-Saxons. Ils ne paieront pas pour ça. Tout ceci va tomber dans une grosse, vilaine caricature à base de Mime Marceau, Sacha Distel et Johhny Halliday. Et ça faire des dégâts monstrueux.

Dimension supplémentaire, due à "l'inconscient économique" : Ce genre de projet, c'est avec eux, voire piloté par eux. Ou sans eux, et là, bah ça ne peut que saigner. Le pire du French Bashing est à craindre.
Même digne, ils se feraient une joie de pourrir ce projet car par définition ils ne vont pas tolérer que des Français se fassent de la caillasse sur le dos de leurs vétérans. Alors à la moindre erreur commise... C'est ce que j'appelle la phase où ça va r'binder bien vilainement.

_________________
C'est quand la moustique se pose sur tes parties intimes que tu comprends que la violence ne résout rien


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 28 Sep 2020 11:20 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mai 2010 16:17
Messages: 10531
Je suis en train de traduire le récit de voyage en France (Normandie, Bretagne et Paris en 1818) d'une anglaise qui deviendra une grande auteure.

Voici le récit qu'elle fait de son expérience dans un théâtre parisien, où la curiosité l'a poussée à admirer le "grand Talma".
Pardonnez, ce n'est pas encore relu après traduction par moi et avant réédition par le même. Attention, boucherie.

Chez Kemble, la scène anglaise maitrisait l'art du portrait de tout ce qui est majestueusement grand ; son excellent jugement et son goût classique donnaient un lustre supplémentaire au poète qu'il incarnait si noblement. Kemble ressembla toujours au héros de Corioles. Nous devons à sa perspicacité et à son discernement les lectures de Shakespeare autorisant les commentaires les plus pertinents sur son œuvre. La dignité dont étaient empreintes les déclamations de Mme Siddons ne connaissait pas d'égal. Grâce à d'extraordinaires et sidérants jaillissements d'émotions, elle était si inimitable dans l'excellence qu'elle parvenait à donner une réelle existence aux personnages qu'elle interprétait. Tels devaient être ses gestes, ses expressions et sa voix. Shakespeare et Mme Siddons formaient une combinaison parfaite pour incarner les passions de l'âme. Il taillait ses personnages dans des matériaux recelant le feu sacré. Siddons allumait la mèche et en distribuait l'éclat à son auditoire. Pourtant, son énergie était totalement dépourvue de violence ou de pompeuse déclamation. Elle s'élevait avec émotion, spontanément ou selon les circonstances dictées par le personnage et, jamais elle n'apparaissait au-delà de cette juste mesure, mesure lui donnant cette puissance qui découle de la justesse de l'expression. À d'autres moments, elle jouait avec la simplicité et cette gracieuse sérénité qui accompagne les grands esprits dans les scènes d'une vie plus calme, tandis que sa voix si spéciale, ressemblant à une musique parlée, donnait à ses accents et son profond pathos une harmonie et une beauté constitutives de la poésie de son art. Elle contrôlait cet organe d'expression avec tant de perfection qu'elle semblait en jouer ; elle faisait résonner les cordes de la passion en un jaillissement qui parvenait aux oreilles comme un orage divin avec son timbre d'une prodigieuse majesté.

Kean est si original qu'il ne saurait être jugé selon les règles que les critiques appliquent aux acteurs en général. Son génie seul diligente son esprit et constitue toute son excellence. Il y a si peu d'artifice dans son jeu qu'il apparaît toujours comme un homme occupé par les aléas de sa propre existence et qu'il se déplace et parle avec l'iasance d'un individu évoluant parmi ses amis. C'est cette faculté particulière en Kean qui nous fait oublier l'acteur ; nous cessons de le considérer comme tel et ressentons notre estime ou notre détestation s'exciter contre l'homme au fur et à mesure du développement de la fable qu'il interprète. Le génie de Kean est aussi digressif que sauvage et relève d'un vaste territoire confinant aux points les plus aux antipodes : la malfaisance de sa haine afflige l'esprit le plus rigide tandis que la tendresse de son affection fait fondre le plus noble des cœurs. Dans le théâtre français, nos oreilles sont assommées par de hautes tonalités chantantes et pompeuses qui semblent conçues comme une caricature de la déclamation harmonieuse. Un tragédien français ne parle jamais comme un homme hors de la scène et nous renvoie l'idée que la poésie souhaitée devrait avoir son propre champ expressif qui ne ressemblerait en aucune manière à la nature. Dans la communication quotidienne, quelque en soit son niveau de dignité ou d'humilité, les hommes ne chantent pas leurs mots et le mode approprié de la lecture poétique ne saurait se limiter à une cadence livrée sur un ton unique. Mais les lois de la nature ne sont jamais violées sans impunité. Dans tout art où l'on s'essaye à sa représentation, cet art doit la prendre pour modèle où il perd de son effet, devient ridicule, se réduit à une ridicule tentative d'atteindre le sublime auquel in ne peut prétendre. Lorsque les acteurs français expriment de fortes passions ou des sentiments animés, ils deviennent, par la voix, le geste et la manière, absolument furieux et ressemblent souvent à des maniaques traversés par de violentes bouffées délirantes. Un tel jeu ne m'apparait en rien comme l'imitation des passions humaines. Ainsi sont ,peut-être, les sentiments des Français. Je suis certaine qu'ils ne correspondent en aucun point à ceux des Anglais.

Les acteurs français délirent, fulminent et lacèrent leurs rôles en des guenilles qu'ils réduisent à des lambeaux sans aucune modulation de la voix ou temporisation de la violence de leurs manières ; ils tempêtent du début à la fin de la scène. Un acteur renommé, non content de faire vibrer sa voix et de remuer la tête aussi violemment que possible, comme pour prouver qu'elle ne peut tomber, faisait trembler ses mains et même ses genoux et prenait congés du public en de semblables gesticulations extraordinaires. Clymnestre semblait traversée d'accès de folie tout au long de son rôle. L'actrice la moins extravagante, la plus sobre et la plus agréable se nomme mademoiselle Bourgoin, qui interprétait le rôle d'Iphigénie. Dès qu'un acteur français s'essaye à la déclamation dépassionnée, il entre dans une telle pompe qu'il me rappelle le bougran voyant et la grandiloquence du bon M. Bayes. En dépit de tous ses efforts, je doute sincèrement qu'un acteur français serait à même de susciter la moindre larme de sympathie - suprême révélateur, peut-être, du mérite d'un acteur, car le cœur n'exige aucune règle et le pathos naturel l'affecte involontairement. Mais le pathos français se résume à une voix traînante et pleurnicheuse plus insupportable encore que les délires les plus sonores parce qu'ils sont stupides et font somnoler.

Ce projet est un lapin au regard exorbité attendant inexorablement le contact fatal, une fois que le hachoir se sera mis en marche, avec ces phares-ci..
Iranien, mais alors plus nien, de bon à sauver.

_________________
C'est quand la moustique se pose sur tes parties intimes que tu comprends que la violence ne résout rien


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 28 Sep 2020 11:40 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mai 2010 16:17
Messages: 10531





_________________
C'est quand la moustique se pose sur tes parties intimes que tu comprends que la violence ne résout rien


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 28 Sep 2020 12:48 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Fév 2009 17:24
Messages: 10050
Localisation: Chez Monique
<3 Judith Godemiche <3

_________________
Entre nous les économistes on dit "ça frotte un peu", passons.


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 28 Sep 2020 13:25 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 13273
En synthèse, ce projet c’est de la merde.
Un non-sens patrimonial, mémoriel, écologique et économique.
Par contre, alors que va commencer la campagne des régionales, oui, ça peut avoir un sens pour Vévé, s’il cherche un truc pour enfumer son monde.

_________________
Tel est mon bon plaisir.


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 28 Sep 2020 13:48 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Juin 2010 20:32
Messages: 20810
Localisation: DTC
Je pense en gros comme toi, d'où ma surprise de voir Quellien comme caution scientifique du truc.

_________________
ultrAslan


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 28 Sep 2020 14:18 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Oct 2013 15:38
Messages: 5384
Ça date d'avant Morin et ça va au delà.
Certains élus, je parle pour la Manche, se déplacent en délégation aux U.S. , et y ont des "amitiés" avec des "groupes".De là à y voir depuis longtemps un lobbyisme qui aimerait rendre festif la guerre...il n'y a qu'un pas.Il y a un tel afflux de touristes sur ce créneau que certains se désolent que le " 4 étoiles " ne se fasse pas(encore) .C'est le genre d'établissement construit pour des accueils spécifiques lorsque il y a du chiffre en terme d'accueil.C'est une question de survie dans certaines communes pour qui la vie, tout au long de l'année, tourne de ça. (Ste Mère Église Carentan Bayeux Arromanches) Au collège, au lycée, chez les commerçants, les amitiés au niveau des élus ...
qui se rendent en délégation aux U.S. c'est attendu c'est les vacances etc...Bien avant Morin.Le fait est qu'il pourrait être sensible au chant de ces sirènes.
Un genre de carnaval militarisé pour lequel les décideurs déroulent le tapis rouge.
https://actu.fr/normandie/carentan-les- ... 82569.html.
Encore un lien, rien que pour les officiels, pas les gogos, une bière à la main un fusil dans l'autre (mou j'ai une bière dans chaque main) https://actu.fr/normandie/carentan-les- ... 30505.html
À Carentan le maire n'est pas de gauche...un de ses opposants si, mais féru d'histoire, il a les 2 pieds dans ce système " historique".Par exemple.Si l'orientation politique du projet se polarise trop il faut espérer qu'il en prenne conscience.
Car je parie que ce n'est pas un projet anti militariste, au contraire.Je suis pas anti militariste mais ça sent le mélange des genres.
Mais dans certains coins, on s'obstine à refaire Le Débarquement, tous les ans.Les initiatives culturelles sont bienvenues mais trop discrètes et peu mises en avant.Les touristes préfèrent jouer à la gueguerre en tank
Tout ce Barnum est très concret et organisé. Il est possible que les élus se fassent avoir.Il y a du fric au bout.
Pour en revenir à Quellien (il enseignait pas l'histoire à l'univ?) il donne sa caution, si tu le dis, car ces touristes viennent de loin, ont du fric et je t'assure qu'être reconnu expert jusqu'en australie ça doit le faire reluire.Le chant des Sirènes.
Je me risque même à dire que des élus de gauches proposeraient autre chose.
@Landry: au delà de l'interprétation au théâtre, il y pourrait bien y avoir une interprétation différente de la perception du D-Day selon le point de vue du pays non seulement culturellement mais surtout politiquement.Là où la leçon c'est :la guerre est moche elle pourrait devenir :La guerre est nécessaire et obligée (nécessaire parfois mais banale et justifiée systématiquement non).Soit le projet est maladroit soit il est malsain.
Là ou en France on va intelectualiser et tirer les leçons il y a le risque qu'un groupe U.S.(où la N.R.A. a pignon sur rue) banalise les armes, comme on le voit donc dans les rues Normandes.
Il pourrait bien y avoir ce décalage culturel même si on peut imaginer un acteur français jouer Keane de façon dynamique et cabotine et passioné : Bebel, l'homme au Magnum dans le slip.Tout le monde d'accord...
Après je répète, la clientèle visée c'est pas les Normands, pas les français, mais les anglo saxons, BéNéLux etc...Et ça pourrait marcher, au vu du monde qui passe.Mais alors qu'ils se le payent tout seuls!


Dernière édition par basile le 28 Sep 2020 16:23, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 28 Sep 2020 14:57 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 13047
Localisation: MontP
Landry a écrit:
...en long, en rouge, en gras


French bashing approved by Asselineau ?

L'idée que Sarah Bernhardt vienne roucouler dans le barnum était pourtant tellement prometteuse... :18cher:

_________________
Si jamais ce message devait être copié/collé un jour sur un autre forum, je déclare que j'ai été victime d'une usurpation d'identité et que c'est pas moi


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 28 Sep 2020 15:06 
Hors ligne

Inscription: 08 Mai 2012 20:42
Messages: 12347
Espérons qu ' Oaktree ne fasse pas du Normandy Bashing, c 'est tout ce que je souhaite
* analyse à la petite semaine *


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 28 Sep 2020 15:46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mai 2010 16:17
Messages: 10531
NickP a écrit:
Landry a écrit:
...en long, en rouge, en gras


French bashing approved by Asselineau ?

Il expliquerait probablement que là où l'on cherche, on trouve.

L'idée que Sarah Bernhardt vienne roucouler dans le barnum était pourtant tellement prometteuse...


Image
"Oh mon Dieu, j'ai cru voir un BigDudu"


On est bien dans l'un des plus gros clichés sur la France. Cette différence de sensibilité au spectacle les "traumatise" presque et c'est quelque chose qui revient toujours. Alors se planter dans l'approche là équivaut, oui, par manque d'étude de "marché", à un véritable naufrage industriel.

Autre petit exemple bien contemporain :


(même si c'est essentiellement une autocritique du conservatisme culturel de l'anglais moyen)

_________________
C'est quand la moustique se pose sur tes parties intimes que tu comprends que la violence ne résout rien


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 29 Sep 2020 08:41 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Oct 2013 15:38
Messages: 5384
https://www.google.com/amp/s/france3-re ... 772511.amp


Haut
 Profil  
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 29 Sep 2020 11:07 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 13273
basile a écrit:
Ça date d'avant Morin


Jamais entendu parler de ce truc-là avant et lors de la présentation cet été aux professionnels, le soutien fort de Vévé était une évidence. ça ne veut pas dire qu’il en est à l’origine, mais il a récupéré ce projet. Et ce projet, Je cherche encore l’intérêt et même la sincérité des objectifs. Quand on voit les objectifs chiffrés avancés, destinés à faire miroiter des retombées économiques aux crédules, on se marre. C’est exactement le même niveau que les japonais de Grenoble qui promettaient la Ligue des Champions. Bon, y’a des gens qui y ont cru.

_________________
Tel est mon bon plaisir.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3851 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 252, 253, 254, 255, 256, 257  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Dim et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com