www.forumsmc.com

Forum des supporters du Stade Malherbe Caen
Nous sommes le 22 Mai 2018 04:24

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27207 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ... 1814  Suivante
Auteur Message
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 27 Oct 2005 14:59 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 22:06
Messages: 24172
Localisation: Tout près là.
Tu confonds. Tu sais que ça se soigne la dyslexie ?

_________________
TCHIN TCHIN , il doit l'avoir la triple paire , mais elle servent à rien dans le tiroir!
#TeamPineapple


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 27 Oct 2005 15:02 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 22:06
Messages: 278
dyslexie :

Maladie courante en Inde,où il n'est pas rare de voir dix secs sikhs


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 27 Oct 2005 18:53 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 22:06
Messages: 919
L'Equipe

Image

Strasbourg s'en va déjà

Tenant du titre, le Racing a quitté la compétition à Caen, sur une courte défaite mais logique.

DÉCIDÉMENT
, ce n'est pas la période de Strasbourg. Moribond en championnat, le Racing est déjà éliminé de la course à la défense de son titre en Coupe de la Ligue. Même si l'UEFA a pu lui sourire, la semaine dernière à Bâle (2-0), Strasbourg n'est pas, non plus, une équipe de Coupe. Ce n'est pas faute d'avoir essayé, mais les Alsaciens ont montré trop de fébrilité pour pouvoir espérer se débarrasser de Caennais pas vraiment impressionnants, mais plus en confiance. C'est le onzième match sans défaite pour Caen, qui aura pris sa revanche sur la finale perdue d'avril dernier (1-2). Comme c'était prévisible, Duguépéroux avait préféré épargné certains de ses joueurs cadres en vue de la réception de Saint-Etienne, samedi en L1. Ni Pagis, ni Hosni ne figuraient donc sur la feuille de match, mais Krebs fêtait sa première titularisation sous le maillot strasbourgeois. Les Caennais, eux, avaient mis toutes les chances de leur côté, en alignant le onze préféré de Dumas en championnat. à l'exception de Zubar, suspendu.

Samson de volée

Caen entamait bien le match, et mettait vite la pression sur le but de Puydebois, sur un coup franc de Deroin (4e). Mais à force de balancer de longs ballons devant dans l'espoir qu'ils trouvent Compan ou Samson, les Normands avaient du mal à inquiéter leur adversaire. Et au fil des minutes, Strasbourg prenait l'ascendant. Mais malgré une bonne volonté évidente, du mouvement et une ébauche de construction dans le jeu, les Alsaciens donnaient les signes évidents d'une confiance proche de zéro. Ainsi, sur un coup franc idéalement placé, Farnerud balançait inexplicablement en sortie de but (16e). Quelques minutes plus tard, c'est Puydebois qui envoyait le ballon en touche sur un dégagement. Ça n'empêchait pas le Racing de se montrer menaçant, sur quelques beaux mouvements. Krebs, d'abord, s'immisçait dans la surface et butait sur Planté, sorti dans ses pieds (20e). Côté gauche, Arrache allait beaucoup trop vite pour Hengbart et, sur un énième débordement, frappait en force. Planté, trop court, renvoyait dans les pieds de Carlier, dont la reprise était contrée sur sa ligne par Sorbon (34'), pour la plus belle occasion d'une première mi-temps assez triste, qui sentait fort la prolongation.

Pourtant, à peine sorti des vestiaires, Malherbe donnait l'impression d'avoir beaucoup plus envie de marquer un but. Gouffran débordait, centrait en retrait pour Compan, qui ne cadrait pas (49e). Une minute plus tard, Seube passait en cloche pour Samson côté gauche, qui reprenait de volée pour un but imparable. Strasbourg n'allait pas s'en remettre, et s'éteignait peu à peu. les Normands prenaient donc le jeu à leur compte, mais sans parvenir à faire le break. Ni Samson, qui trouvait Puydebois sur une belle reprise suite à un corner (71e), ni Deroin, sur un coup franc vicieux puis détourné (7e), ni Florentin, sur une frappe puissante de peu à côté (86e), ne donnaient de l'air à Caen. Mais qu'importe, Strasbourg était devenu inoffensif, comme résigné. Ce n'est pas cette triste sortie en Coupe de la Ligue qui aura redonné confiance aux Strasbourgeois, toujours dans l'attente de leur première victoire en L 1.

Mélisande GOMEZ


ILS ONT DIT

• Franck DUMAS (entraîneur de Caen): « je suis globalement satisfait mais on a eu quand même tendance à perdre la baffe trop vite en première mi-temps. Notre but nous a mis plus à l'aise. Strasbourg aurait pu mener mais notre but leur a mis un coup sur la tête. Nous avons été moins en danger en seconde mi-temps, mes joueurs ont su hisser leur niveau de jeu. Le travail que nous effectuons continue de payer.»

• Jacky DUGUÉPÉROUX (entraîneur de Strasbourg) n'est pas venu voir les journalistes après le match.

• Ricardo FATY (Strasbourg): « On espérait gagner, surtout qu'on était tenants du titre. Sur le jeu, on est bien mais une fois encore, on perd et c'est difficile. On a tout fait pour gagner mais on a manqué d'efficacité devant. En première mi-temps, on a l'occasion de marquer mais on n'y arrive pas. Caen a été beaucoup plus réaliste. » - M. Go.


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 27 Oct 2005 19:40 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 22:06
Messages: 2468
Il n'y a pas de notes ?

PS : la frappe de Florentin n'est pas à côté !!!


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 27 Oct 2005 20:33 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 22:06
Messages: 896
Rhalala y'a des claques qui se perdent à l' Eq**** :roll:


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 27 Oct 2005 20:43 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 22:06
Messages: 10432
surtout que:

"on a eu quand même tendance à perdre la baffe trop vite en première mi-temps"
:lol:

Image


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 27 Oct 2005 20:51 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 22:06
Messages: 896
Ceci explique cela Willemot ... merci d'être receptif à mon humour :? :D


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 27 Oct 2005 20:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 22:06
Messages: 10432
:mrgreen:
De rien, c'était l'évidence même.

Image


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 31 Oct 2005 13:59 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 22:06
Messages: 919
Image


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 31 Oct 2005 14:00 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 22:06
Messages: 919
Ouest-France

Les Caennais n’ont pas convaincu mais poursuivre leur série

Pris à la gorge par des Gueugnonnais bien plus motivés et frais, le Stade Malherbe a subi durant quarante-cinq minutes avant de relever la tête. Une égalisation in extremis permet aux Normands de rester sur une série de douze matches sans défaite, toutes compétitions confondues.


Les Caennais peuvent avoir un motif de satisfaction. Ce match, en début de saison, ils l'auraient perdu et largement, sans doute goulûment avalés à la sauce bourguignonne. « On aurait pris 4-1 ou quelque chose comme ça », conviennent de concert Samsom et Zubar. Absents dans l’engagement durant quarante-cinq minutes, des Caennais mal dans leur peau de favori auraient sûrement sombré en août. Un vent de onze matchs sans défaite consécutifs (douze avec celui-ci) les poussant dans le dos, ils ont en Bourgogne su relever la tête, pour arracher un match nul immérité sur leur prestation, mais récompensant la volonté, l'état d'esprit affichés après la pause. Certes, Yoan Gouffran, roi du « money-time » (car également buteur contre Sedan dans les arrêts de jeu), n'aurait pas égalisé sans l'aide d'un Monsieur Falcone sifflant à sens unique, à qui on pourrait soupçonner quelque souche normande. Le coach des Forgerons, Victor Zvunka, est en tout cas convaincu d’avoir été floué samedi. « Monsieur Falcone avait décidé que Caen ne perdrait pas. » Dumas pouvait comprendre la déception de Gueugnon. Ce nul est un miracle. J’ai en travers de la gorge les deux buts qu’on donne. On n’est pas rentrés dans le match, on a été trop laxistes, suffisants. » C’est la fâcheuse tendance du moment, Caen a encore mis 45 minutes avant de se réveiller.

Malherbe se savait pourtant attendu, devait bien se douter que Gueugnon lui imposerait le duel physique, argument majeur bourguignon avec celui constitué par l'intenable Marty. Prévenus, les Normands ont pourtant été avalés d'entrée, littéralement mangés en milieu de terrain, secteur pourtant renforcé, constitué de cinq éléments, pendant que Samson jouait les solistes devant. Schéma trop prudent? Pas le meilleur en tout cas et changé à la mi-temps. A la décharge des Caennais, leur hôte avait bien plus de fraîcheur, n'ayant pas joué 72 h plus tôt en coupe de la Ligue. Les Caennais sortent de cinq matchs en quinze jours et avaient quelques raisons d'être sur les rotules. « La fatigue peut largement excuser les joueurs », pense également Franck Dumas. Sa troupe pourra se reposer, la venue de Montpellier à d'Ornano n'étant programmée que lundi prochain.

Gueugnon reste sur un cinquième partage des points à domicile. Celui pris par les Normands en Bourgogne est flatteur vu le scénario du match, plus embêtant peut-être compte tenu du niveau de l’adversaire, avant d'entamer un très gros mois de novembre. Mais Caen n'est toujours pas tombé et en est à douze matchs sans défaite. Pour une première victoire normande à Gueugnon, il faudra repasser, même si Malherbe n’entend pas revenir en championnat l’an prochain dans ce coin tranquille de Bourgogne.

David GUEZENNEC.


La question du jour

Pourquoi un seul attaquant ?


Franck Dumas aime voir son équipe évoluer de la même façon à domicile et à l’extérieur. Il avait pourtant opté pour un schéma avec le seul Samson en pointe. L’ex-Clermontois s’en est acquitté mais est plus précieux avec du soutien devant. « On les savait en danger sur les côtes derrière, je voulais que Stéphane (Samson) serve de point d’appui pour donner des ballons sur les côtés. » Le but encaissé rapidement a mis à mal ce schéma et Samson a eu peu l’occasion de se montrer, car en première période, le milieu de terrain pourtant renforcé des Normands – deux récupérateurs, trois joueurs à vocation offensive – s’est fait « manger ». Le coach a remis les choses à plat à la pause, intégrant un deuxième attaquant, ne laissant qu’un seul milieu récupérateur sur le terrain. Malherbe fut alors mieux en place et prit le jeu à son compte. « On peut toujours changer de schéma, ce sont les joueurs qui doivent l’animer, explique Dumas. Et on a perdu la bataille du milieu de terrain avant la mi-temps. » Avant un changement de schéma salvateur également.

David GUEZENNEC


Radio Malherbe

• Jérémy Sorbon
a marqué son premier but à ce niveau samedi. Un but sur un coup-franc de Florentin attribué à Zubar qui est venu il est vrai tenter de placer sa tête en même temps que Sorbon. « C'est Zubar, celui qui a les tresses qui l'a mis » sont venus confirmer les arbitres à la mi-temps à Arturo Samassa le commissaire-contrôleur caennais. Celui qui a les tresses, c'est Sorbon .

• Succès. Les Caennais courent toujours après leur premier succès à Gueugnon. Ils se sont inclinés à quatre reprises en Bourgogne, ont cinq fois partagé les points.

• Repos. Après un décrassage hier matin, les Malherbistes se sont vu offrir un mini-pont de la Toussaint avec deux jours de récupération ces lundi et mardi.

• Patrick Parizon, natif du Creusot et ayant longtemps joué à Montceau-les-Mines, à quelques dizaines de kilomètres de Gueugnon, n'est pas rentré avec le reste du groupe, prolongeant son séjour en Bourgogne en famille .

• Livre d'or. Gueugnon n'est pas grand, alors toutes les équipes visiteuses passent par le même hôtel. Dans le livre d'or de celui-ci, on peut voir un petit mot d'Oumar Bakari, laissé après un passage en Bourgogne avec Wasquehal.

• Florentin surpris. Nicolas Florentin a effectué une mauvaise passe en milieu de terrain à l'origine du deuxième but des Forgerons. « Un adversaire me demande le ballon dans le dos et je le lui passe, je ne vois qu'après la couleur du maillot », expliquait Florentin qui estimait aussi: « On n'a pas été bon mais on ne perd pas. Mais ce serait un manque d'ambitions que de se satisfaire d'un match nul à Gueugnon ». Surtout que les équipes de tête ont gagné samedi.

• Money-time. Comme contre Sedan, Yoan Gouffran a sauvé Caen dans les arrêts de jeu. « On a souffert au début, moi le premier. J'étais fatigué avec le cumul des matchs. Eux étaient plus frais que nous. Sur le but, la balle vient sur moi, je ne me pose pas de questions ».

• Tirage au sort. C'est Pilou Mokkedel qui se rendra vendredi prochain au tirage au sort du prochain tour de Coupe de la Ligue. « On a mis les chances de notre côté, c'est avec lui qu'on avait obtenu la venue de Strasbourg, indique le président Fortin qui après Valenciennes et la « petite finale » contre Strasbourg Souhaite maintenant la venue du FC Nantes, maintenu miraculeusement en L1 au détriment du SMC l’an passé.

• Yohan Eudeline est enfin rentré en jeu suite à sa blessure à Créteil. « Un plaisir, en plus on est alors mené et on parvient à égaliser ce n’est donc pas une mauvaise rentrée. On a gagné un point ce soir, l’équipe a besoin de repos. »


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 31 Oct 2005 14:52 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 22:06
Messages: 16842
Localisation: En Papabloguie
Nicolas Florentin a écrit:
« Un adversaire me demande le ballon dans le dos et je le lui passe, je ne vois qu'après la couleur du maillot »


Pétard ! Même avec Ajacques cette feinte de poussin 1 ne passe pas !


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 31 Oct 2005 16:50 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 22:06
Messages: 278
Citation:
C'est Pilou Mokkedel qui se rendra vendredi prochain au tirage au sort du prochain tour de Coupe de la Ligue. « On a mis les chances de notre côté, c'est avec lui qu'on avait obtenu la venue de Strasbourg, indique le président Fortin


Et maintenant le Pilou porte bonheur :lol:

Publi-reportage :

Pour vos examens,vos entretiens d'embauche,vos rendez vous amoureux, ayez toujours avec vous un Pilou,tarifs à la journée et demi-journée,tarifs de groupe possible ,prévoir de quoi restaurer le Pilou et priére de le rendre en bon état

Le Pilou est contactable par minitel ou télex aux heures classiques de bureau (10h-11h/16h17h)


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 31 Oct 2005 20:18 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 22:06
Messages: 14021
Localisation: Zoranie
Citation:
Souhaite maintenant la venue du FC Nantes, maintenu miraculeusement en L1 au détriment du SMC l’an passé.
bon je change d'avis ,on se couche pas et on met la misere à ces bouffons .

_________________
Comme dirait l’autre, « ça durera ce que ça durera » mais comme disait ma grand-mère, « ce qui est pris n’est plus à prendre ».


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 05 Nov 2005 10:52 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 22:06
Messages: 919
Les Sports en Liberté

SM Caen – Montpellier, ce lundi à 20h30 au stade Michel d’Ornano.

Retrouver la fraîcheur et l’allant

La belle série malherbiste fut tout près de s'arrêter à Gueugnon. Guère en jambes, les Caennais furent constamment menés au score, et ce dès la septième minute. Mais la réussite les accompagne en ce moment et Yohan Gouffran, au fin fond des arrêts de jeu, permettait au SM Caen d'arracher le partage des points et surtout de rester sur sa dynamique.

Dans la douleur et avec beaucoup de réussite, le SM Caen réalisait à Gueugnon son douzième match sans la, moindre défaite. « C'est vrai que nous sommes passés tout près de la correctionnelle », racontait l'adjoint de Franck Dumas Patrick Parizon. « Mais nous avons tout de même pris un point. Je pense que nous avons payé les efforts de la quinzaine précédente. D'ailleurs, à part Lorient, toutes les équipes qui avaient joué le mercredi précédent en coupe ont souffert le veek-end suivant en championnat ». Des Lorientais largement vainqueurs 3-0 sur la pelouse de Montpelliérains qui seront justement les hôtes du SM Caen ce lundi, devant les caméras d'Eurosport.

Après quelques jours de repos, le SM Caen a repris une semaine normale, pour tenter de retrouver de la fraîcheur physique, et de l'allant dans le jeu. Recharger les batteries pour accueillir une équipe héraultaise que peu voyait dans la zone rouge en début de saison. Les hommes de Jean-François Domergue y sont pourtant après ce lourd revers devant Lorient, et peut-être est-ce justement pour cela qu'ils seront dangereux sur la pelouse de d'Ornano, qui plus est devant les caméras de la télévision. « Il faut toujours se méfier d'une bête blessée », poursuit Patrick Parizon. Qui plus est lorsque celle-ci possède intrinsèquement de belles qualités.

Mais pour réussir son pari de revenir sur les meilleurs avant la trêve, le SM Caen ne peut se contenter de partages des points. Sur leur pelouse, les Caennais se doivent de l'emporter. Et le fait d'évoluer seulement ce lundi leur aura permis de recharger les batteries.

Frédéric LIRON

----------------------------------------

Ouest-France

Caen retrouvera Guingamp, sa bête noire

Radio Malherbe

• Permission.
Ronald Zubar, convoqué lundi à Clairefontaine au rassemblement des Espoirs, a été autorisé à ne les rejoindre qu'après le match contre Montpellier. Patrick Parizon a su convaincre René Girard, le sélectionneur des Bleuets. Une bonne nouvelle pour le SMC, déjà privé en défense centrale de Thiam, suspendu, et d'Aziz Ben Askar, qui reprendra avec la CFA2. Zubar, en revanche, manquera, le déplacement au Havre le 11, jour du match aller des Espoirs en Angleterre.

• Alerte. Lilian Compan a écourté l'entraînement d'hier, après avoir de nouveau ressenti une inflammation du tibia gauche. L'attaquant caennais est du coup incertain pour le match contre Montpellier lundi (20 h 35).

• Arrêt. Oumar Bakari a été arrêté jusqu'à lundi. Le milieu défensif a pris un mauvais coup sur une cheville à l'entraînement.

• Amende. Pour la 3e fois de la saison, le Stade Malherbe a écopé d'une amende de la part de la Ligue nationale. Cette fois, au motif de " lancement d'objets" sur la pelouse lors de la venue de Strasbourg.

• Programme. Les Caennais s'entraîneront ce matin (10h) et dimanche après-midi (16h).

• Télé. La série d'invincibilité caennaise ne passe pas inaperçue. Les trois prochains matches, Montpellier le 7, Le Havre le 11 et Bastia le 25 seront télévisés sur Eurosport.

• Groupe. Pour la venue de Montpellier, Franck Dumas a retenu un groupe de 17 joueurs, tenant compte de l'incertitude pesant sur Compan. Deux gardiens (Branger, Planté), cinq défenseurs (Zubar, Sorbon, Traoré, Hengbart, Seube), six milieux (Eudeline, Deroin, Matic, Florentin, Lemaître, Leca) et quatre attaquants (Compan, Samson, Grandin, Gouffran) sont concernés.


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 05 Nov 2005 12:21 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 22:06
Messages: 1142
Localisation: nébuleuse NGC 346
"Oumar Bakari a été arrêté jusqu'à lundi."

Parce qu'il avait repris ?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27207 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ... 1814  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com