www.forumsmc.com

Forum des supporters du Stade Malherbe Caen
Nous sommes le 18 Fév 2018 04:10

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26465 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 1765  Suivante
Auteur Message
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 19 Oct 2005 14:08 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 919
L'Equipe

Anesthésie générale

MATCH À DORMIR DEBOUT
hier soir à Parsemain, où Istres (16e), affalé sur une série de neuf matches sans victoire, n'a toujours pas gagné. Il lui manquait la sève dans les intentions et la complicité dans le jeu. Deux frissons quand même en première période: une tête de Fauré, translucide par ailleurs, sauvée sur sa ligne par Seube (7e) et une incursion de Goussé, contré par Planté (32e).

Caen, sans ses deux meilleurs buteurs Compan et Samson, fut plus gestionnaire que menaçant. Grosse frayeur cependant dans le camp istréen après la pause: une tête de Leca à la réception d'un corner repoussée par Riou devant Grandin, qui ne sut conclure (54e). En-dehors d'un tir du droit de M'Futi à côté (54e), Istres somnola en seconde période. Caen avait un bon coup à jouer mais il n'en avait pas l'air convaincu. Il prolonge tout de même sa série positive (huit matches sans défaite) .

• Jean-Louis GASSET (entraîneur d'Istres) : « On a été un peu fébriles, surtout en fin de match, ou l'on a eu peur de revivre le remake de Gueugnon (0-1, 10e journée). A l'heure actuelle, on se satisfait de ce point la série de trois défaites est enrayée. Mais on n'est pas en confiance. »

• Franck DUMAS (entraîneur de Caen) : « Je suis un peu frustré au vu de fa seconde période. On a plus souffert en première. A la pause, je leur ai dit de se forcer à jouer, de bouger cette équipe. Ce fut insuffisant. On ne perd toujours pas mais il faudrait passer la vitesse supérieure. » - J. Ri

------------------------------

Ouest-France

Les Caennais séduisent mais ne gagnent pas

Retrouvailles avec Istres sous la pluie pour les Caennais. Et, à l'arrivée, un verdict plus clément qu'en mai dernier. Malherbe, 12e, a grappillé un point et une place hier, en match en retard de la 9e journée. Sa prestation méritait mieux.


FOS-SUR-MER (de notre envoyé spécial). Dans une enceinte où l'on aurait pu entendre voler les moustiques, s'ils n'avaient été en train d'apprendre le crawl, les Caennais auraient pu d'entrée bonifier leurs intentions de jeu. Attendre, puis dévorer les espaces avec les minots Gouffran et Grandin. Le second, tout juste majeur, était ainsi à deux doigts d'exploiter une hasardeuse remise en retrait de Njanka pour Riou (5e). Qu'il eut été doux de plonger un peu plus les Istréens dans leurs doutes…

Au lieu de cela, 60 secondes plus tard, le baromètre provençal aurait tout aussi bien pu indiquer beau fixe. Si la tête de Seube ne s'était trouvée sur la ligne, après une sortie manquée de Planté, empêchant Caen d'encaisser un 8e but sur coup de pied arrêté. On s'était donc rendu coup pour coup entre anciens de la cour des grands, mais Istres tenait de plus en plus la balle au fil des minutes. La donnée n'était pas forcément problématique, quoique Malherbe confondit défendre et subir, faute de ressortir quelques ballons. Planté devait ainsi joliment et efficacement s'employer devant Goussé, lent sur LA grosse action du premier acte, puis Hengbart claquer un tacle incisif dans la foulée (33e). Matic et Zubar, d'ailleurs ramené de son couloir dans l'axe, peinaient dans l'entrejeu. Les attaquants ne parvenaient pas à poser de problème cornélien à Cid et ses amis. Jusqu'à un bon renversement de jeu signé Seube, mal conclu par le cran rasé de Gouffran, idéalement placé (45e).

Trop honnêtes, les Normands n'avaient pu atteindre le repos sur un hold-up. Restait au minimum à garder porte close, au mieux à forcer le verrou. Lemaître osait, Grandin gâchait une balle en or. Au second poteau, sur un corner dévié par Leca, il ne pouvait pousser le ballon dans le cadre (54e). Malherbe, à l'image de son arrière-garde, était toutefois serein. Maître des duels et de la balle. Il aurait donc été dommage, d'être puni, côté gauche, d'une erreur inattention née à droite (65e). Mais les regrets enflaient, à mesure que filaient les minutes et les opportunités d'empocher trois points. Une frappe enroulée de Matic rasait ainsi le poteau (78e), et Caen devait se contenter d'un nul pour prolonger sa série de huit sorties sans défaite. Dominateurs, séduisants, les hommes de Dumas manquaient un peu de percussion pour récolter plus.

Dominique FAURIE

Istres – Caen : 0-0
Stade Parsemain : 1 500 spectateurs
Arbitre : M. Duhamel
Avertissements : Istres : Leugueun (25’), Cavalli (37’). Caen : Sorbon (33’), Zubar (78’).
Istres: Riou – Leugueun, Cid, Njanka, Dumolon – Cavalli (M’Futi 55’), P. Sarr, Bakour (Mohellebi 75’), L. Malouda (Ourahou 69’) – Fauré, Goussé. Non entrés : Hamed, Legrand. Ent : Gousset.
Caen : Planté – Hengbart, Sorbon, Thiam, Seube – Leca, Zubar – Gouffran, Matic (Deroin 79’), Lemaître – Grandin. Non entrés : Costil (g), Ben Askar, Lesoimier, Florentin.


• Groupe. « Même groupe », annonçait-on côté caennais, lundi, à 18 h. En fait, le staff caennais a joué les cachottiers, en décidant de laisser Campan et Samson à la maison. Pour ménager un tibia et un genou endoloris, certes, surtout en songeant à l'accumulation des matches. Mais Dumas n'a pas voulu que l'affaire parvienne aux oreilles istréennes avant les heures précédant la rencontre. Du coup, Lemaître et Lesoimier ont été appelés. Grandin et Gouffran ont hérité des postes d'attaquants, devant un milieu à quatre bouleversé: d'un récupérateur et trois offensifs, Dumas est passé à trois éléments évoluant a priori derrière un n°10, Matic. En défense, Sorbon a pris la place de Ben Askar dans l'axe, Hengbart retrouvant le couloir droit.

• Retour. Grand retour, donc, de Igor Matic dans le onze, lui qui n'avait plus été titulaire depuis 6 journées (Guingamp, 0-0). Sa dernière apparition remontait à Caen - Sedan (passe décisive sur corner) .

• Passé. Seulement quatre titulaires caennais, tous défenseurs, figuraient dans le onze de départ battu par Istres en mai: Planté, Hengbart, Sorbon et Seube. Côté provençal, on dénombrait trois rescapés, également dans les lignes arrières: Riou, Leugueun et Dumolin.

• Fans. On dénombrait... neuf méritoires supporters normands hier à Parsemain.

• Voisin. Patrick Parizon continue le tour de régions familières. Après le stade de Dijon, où il brilla chez les minimes en athlétisme, il a pu faire escale dans un hôtel de Martigues, club qu'il coacha de 1996 à 2000 .

• Programme. Décrassage pour les Caennais ce matin.


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 21 Oct 2005 16:11 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 225
Une petite interview de Samson sur un site clermontois.


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 21 Oct 2005 16:14 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 23974
Localisation: Tout près là.
Citation:
Je continue d’ailleurs à suivre les forums des deux sites pour voir ce qui se dit !


Big Brother is watching you ! :shock:

_________________
TCHIN TCHIN , il doit l'avoir la triple paire , mais elle servent à rien dans le tiroir!
#TeamPineapple


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 22 Oct 2005 10:16 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 919
L'Equipe

Clermont – Caen (0-3)

LA BONNE SÉRIE de Caen se poursuit. Après le nul ramené d'Istres, mardi, les Normands ont confirmé leur renouveau en s'imposant largement à Clermont, qui s'enfonce un peu plus dans le classement. Un but heureux, inscrit en milieu de deuxième période, a assommé les Auvergnats et ouvert aux hommes de Franck Dumas les portes de leur deuxième victoire de la saison en déplacement. Les Caennais, qui n'avaient pas été dangereux jusque-là, ont en effet profité d'une frappe à mi-distance contrée (74e) avant que Compan sur deux contres ne salent l'addition en fin de rencontre.

De son côté, Clermont a justifié son statut de plus mauvaise attaque du championnat : malgré les efforts louables de Buengo, les Clermontois ont eu les pires difficultés à se créer des occasions, avant de sombrer… - D. C.

• Marc COLLAT (entraîneur de Clermont) : « On a perdu un point ce soir car nous ne pouvions espérer que le nul devant cette équipe de Caen. On est déçu par la physionomie de la fin de la rencontre. Il aurait fallu un exploit de notre part pour ouvrir le score. »

• Franck DUMAS (entraîneur de Caen) : « On est sur une bonne série, ce n'est jamais dû au hasard, on y met du cœur et on a des convictions en essayant de jouer à l'extérieur comme à la maison. Ce qui me dérange ce soir, c'est que l'on ait mis 45 minutes avant de se réveiller. »

------------------------------

Ouest-France

Clermont – Caen (0-3)

Un coup de pouce dans la dynamique

Un but tarabiscoté de Leca, appuyé par deux contres de Compan, ont permis au Stade Malherbe de signer sa deuxième victoire en déplacement et de poursuivre sa remontée au classement.


CLERMONT (de notre envoyé spécial). D'un match à l'autre, Caen fait sa pelote. Et se refait une santé. Au nul ramené d'Istres, les Normands ont ajouté un succès à Clermont-Ferrand obtenu sur un score large mais flatteur (3-0). Les Auvergnats, volontaires, ont craqué à l'orée du dernier quart d'heure.

Cette partie s'était pourtant mal engagée. Non seulement Ben Askar, préoccupé par une contrariété personnelle, était resté sur le banc, mais Gouffran découvrait la civière dans un premier choc avec Reuperné (2'). Il s'en remettait mais le ton était donné. Comme l'avait anticipé Samson, l'ex-Clermontois, le Stade Malherbe allait devoir faire le dos rond.

Outre une agressivité plus consistante, les Auvergnats posaient un problème tactique à leurs invités. Primo, Ait-Ouarab se baladait dangereusement derrière sa paire d'attaquants. Secundo, les latéraux Chevrier et Reuperné prenaient beaucoup trop leurs aises pour porter le surnombre. Pas vraiment dans leur assiette, les Caennais frisaient l'indigestion sur un ballon égaré par Zubar dont Fouret faillit profiter pour garnir la potée auvergnate (4'). Loties enchaînait en plaçant une tête au ras de la transversale (11'). Ballottés dans les duels, consignés à la besogne défensive, les Normands souquaient ferme.

Une fois l'orage passé, ils reprenaient des couleurs, en récupérant leur jeu court. Compan, servi par Seube, se signala en pivotant (26'), Gouffran passa très près de bonifier une louche du même Seube (34'). Le volcan clermontois modérait ainsi ses ardeurs avant de retrouver subitement du gaz. Opportunément, Zubar contra sur le fil Ait-Ouarab, parti en contre (52'). Cette alerte incitait le SMC à gagner en compacité et à s'enhardir, à l'image d'une volée de Florentin (57') et d'un ciseau retourné de Compan (58') filant à côté du but.

Sur corner, Assemoassa, d'une tête un poil trop enlevée (65'), et surtout Fouret, auteur d'un centre-tir détourné par Planté (71 '), ranimaient cependant le désir auvergnat. Le match basculait sur un coup de dés: Leca saisit sa chance de trente mètres, le contre de Gas prit Gavanon à contre-pied (74'). Clermont, abasourdi, restait groggy. Deux contres conclus par Compan en deux minutes (87, 88') expédiaient les Auvergnats au tapis.

Jean-Pascal ARIGASCI.


Caen s'impose au pied des volcans

Le Stade Malherbe jouait hier à Clermont-Ferrand son deuxième match de la semaine, le second en déplacement. Le voyage en Auvergne n'évoquait que de bons souvenirs dans le camp caennais.


CLERMONT-FERRAND. « Je m'en souviens parfaitement : quand on s'est réveillés, on était derniers…» Malgré l'accumulation des saisons et donc des matches, Titi Deroin n'a pas la mémoire courte. Le 2 février 2003, le Stade Malherbe se produisait pour la première fois de son histoire au stade Gabriel Montpied. En position de lanterne rouge, en raison des résultats des matches joués la veille.

En ce dimanche d'hiver, Caen se trouvait donc dans de sales draps. La réaction avait été immédiate. Vainqueur 3-2, le club bleu et rouge avait donné le coup de talon attendu au fond de la piscine. «Clermont aura été notre déclic», se souvient Deroin, rescapé de cette époque, comme Cédric Hengbart et Nicolas Seube. Comme Stéphane Samson, aussi. Ce soir-là, l'attaquant caennais, alors dans le camp d'en face, avait marqué un but lors d'un match épique. Enjolras, le portier clermontois, et Salah Bakour, côté Caennais, avaient été expulsés avant même la première demi-heure. Nicolas Seube avait inscrit le but décisif. « Mon premier avec Malherbe », rappelait le défenseur normand, en retrouvant hier l'arène auvergnate.

Au pied des volcans, Reynald Lemaître, lui aussi, a gravé des souvenirs. En 2003-2004, « c'est à Clermont que j'ai marqué mon premier but chez les pros », évoquait le gaucher du SMC. Un 2-2 avait sanctionné les débats. La différence, c'est qu'en fin de saison, Caen était monté en Ligue 1. On en est loin.


Radio Malherbe

• Plan B. Aziz Ben Askar au repos mardi dernier, devait reprendre sa place hier soir. De mauvaises nouvelles familiales, arrivées dans l'après-midi, l’ont affecté et contraint à renoncer à débuter. Du coup, Franck Dumas a eu recours au plan B en redescendant Ronald Zubar en défense centrale. Ce qui a obligé Grégory Leca, initialement prévu sur le banc, à enchaîner un 2e match consécutif à la récupération.

• Prolongation. Nicolas Seube, arrivé à Caen en 2001 en provenance de Toulouse, a prolongé son bail au Stade Malherbe. Le latéral gauche, de nouveau titulaire hier soir, pour la 13e fois de la saison, s'est engagé pour une année supplémentaire. Il se trouve ainsi lié jusqu'en juin 2008.

• Africain. Aziz Ben Askar a couvert hier le tirage au sort de la prochaine Coupe d'Afrique des Nations (20 janvier-10 février). « Ça va être dur», commente le défenseur caennais. Le Maroc a hérité de la Côte d'Ivoire, de l'Egypte et de la Lybie. Rappel: les Ivoiriens se sont qualifiés pour le Mondial et l'Egypte évoluera à domicile.

• Strasbourg. Son match de Coupe de l'UEFA à Bâle étant retransmis, Strasbourg a pu être décortiqué par Patrick Parizon, jeudi soir. « Les Alsaciens sont loin d'être dans le trou », commente l'entraîneur caennais, admiratif après la victoire 2-0. Les Strasbourgeois pourront de nouveau être supervisés dimanche, puisqu’ils évolueront au Mans en championnat.

Jean-Pascal ARIGASCI


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 22 Oct 2005 20:49 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 2451
Seube prolonge ?


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 24 Oct 2005 13:09 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 4536
Vu sur footpro.fr aujour'hui :

Caen - Bastia sera retransmis sur Eurosport le vendredi 25 novembre.


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 26 Oct 2005 10:50 
Hors ligne

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 203
C'est pas Malherbe, mais bon les filles de Mondeville jouent aujourd'hui leur premier match d'EuroLeague et ça leur vaut un papier dans Libé

http://www.liberation.fr/page.php?Article=333687


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 26 Oct 2005 10:57 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 113
Localisation: prés de chez moi
Prague ils sont forts en basket?


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 26 Oct 2005 10:57 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 23974
Localisation: Tout près là.
Sympa comme article, où elle habite celle qui se fait 6000€ par mois et qui laisse sa fenêtre ouverte quand elle sort ? :)

_________________
TCHIN TCHIN , il doit l'avoir la triple paire , mais elle servent à rien dans le tiroir!
#TeamPineapple


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 26 Oct 2005 11:21 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 1062
Localisation: euh à peu près là, ouais...
m'sieur sarkozy, y a ajacques y veut embeter la madame!


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 27 Oct 2005 13:34 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 4536
En bref sur maville ce matin :

http://www.caen.maville.com/actu/l12005 ... idCLA=7540

On peut y lire notamment ceci :

• Justice. La Cour de cassation a annulé hier un arrêt de la cour d'appel de Caen donnant raison au SM Caen contre son ex-manager Daniel Jeandupeux, dans le cadre d'un litige sur son licenciement en 2000. Le 17 août 2001, le club avait été condamné à lui verser 457 000 euros d'indemnité pour rupture abusive de contrat. Le 10 janvier 2003, la cour d'appel de Caen avait cassé ce jugement, estimant le licenciement justifié pour faute grave. Mais hier, la Cour de cassation a estimé « qu'obliger un salarié à émettre une opinion dans un communiqué de presse portait atteinte à la liberté d'expression de l'intéressé. » L'affaire devra être rejugée par la cour d'appel de Rouen.

Ca n'en finira donc jamais cette affaire ?


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 27 Oct 2005 13:38 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 23974
Localisation: Tout près là.
Et Compan bordoul !?

_________________
TCHIN TCHIN , il doit l'avoir la triple paire , mais elle servent à rien dans le tiroir!
#TeamPineapple


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 27 Oct 2005 13:52 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Oct 2005 11:52
Messages: 2
Lilian pas bordoul !


D'ailleurs qu'est ce qu'un bordoul ?


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 27 Oct 2005 13:53 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 23974
Localisation: Tout près là.
Un hotoul de passe.

_________________
TCHIN TCHIN , il doit l'avoir la triple paire , mais elle servent à rien dans le tiroir!
#TeamPineapple


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 27 Oct 2005 13:57 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Oct 2005 11:52
Messages: 2
Un lieu de cure en auvergne ?

La Bourdoul ça me dit quelquechose


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26465 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 1765  Suivante

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com