www.forumsmc.com

Forum des supporters du Stade Malherbe Caen
Nous sommes le 20 Fév 2018 16:49

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26469 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5 ... 1765  Suivante
Auteur Message
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 09 Oct 2005 11:47 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 2451
Il semble qu'il ait eu une belle solidarité défensive... quand Vincenzo était battu il y avait un Seube ou un Hengbart pour préserver le but !


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 09 Oct 2005 13:28 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 40
Ce match a permis de démontrer que le SMC possède des jeunes de qualités, le jeune Traoré a su répondre présent dès sa première titualrisation et c'est positif.


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 09 Oct 2005 15:57 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 2451
En plus, il ressemble étrangement à Zubar sur le terrain, niveau apparence...


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 09 Oct 2005 16:10 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 92
Localisation: Addis Abeba
C'est pas lui quilance la contre-attaque du 2e but avec une passe depuis notre poteau de corner droit ?

_________________
Planté = Montée


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 09 Oct 2005 17:02 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 2451
Si !


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 09 Oct 2005 17:51 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 896
Ok !


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 10 Oct 2005 00:02 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 14021
Localisation: Zoranie
Citation:
COMPAN (7). Caen ne serait sûrement pas en L2 si Mazure avait pu bénéficier de son soutien l'an passé.
ils sont pas pres de se reconcillier OF et Dumas !

un petit tacle par derriere hauteur des mollets.

_________________
Comme dirait l’autre, « ça durera ce que ça durera » mais comme disait ma grand-mère, « ce qui est pris n’est plus à prendre ».


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 10 Oct 2005 13:41 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 919
Ouest-France

Extérieur, domicile : Caen garde la même identité

Radio Malherbe

Hématome. Simple hématome finalement pour Lemaître, contraint de sortir vendredi.

Reprise. Après un break, 2 séances aujourd’hui : 10h et 16h30.

Retrouvailles. Pascal Braud a retrouvé ses anciens coéquipiers vendredi. Il supervise les futurs adversaires de Dijon, s’occupe des – 16 ans, et passe ses diplômes d’entraîneur.

Pelouse. Aussi pimpante que le nouveau tapis de d’Ornano, la toute récente pelouse de Dijon est faite à l’identique. Comme celle de Caen, elle repose sur des granulés de roche volcanique, de façon à mieux absorber l’eau. Un peu dure quand même.

Titre. Patrick Parizon connaissait le stade Gaston-Gérard. Dans sa jeunesse, il y fut sacré champion de Bourgogne en longueur et vice-champion sur 60m. il y amasse donc les bons souvenirs.


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 13 Oct 2005 09:24 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 4536
Maville propose aujourd'hui un bilan après 10 matchs :

http://www.caen.maville.com/actu/Detail ... 7&idCLA=43

Titre trompeur également : "Un Caen-Montpellier dès la fin du mois"... Mais ça concerne l'aéroport de Carpiquet. Notre Caen - Montpellier à nous, c'est le 7 novembre.

Sinon, dans le So Foot de ce mois, on apprend que Ladji Doucouré, récent champion du monde 110 mètres haies et 4x100m, avait commencé par jouer au foot (à Viry-Châtillon je crois). Il cumulait athlé et foot en fait. C'est suite à une fracture du tibia sur un tacle appuyé qu'il a lâché le foot pour se concentrer sur l'athlé. Cette fracture du tibia, c'était lors d'un match contre Caen...

_________________
videosmc.raidghost.com


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 13 Oct 2005 12:50 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 919
Les autres news du Ouest :

Dumas : « C'est plus sain »

Franck Dumas (manager général), à propos de ce premier bilan: « Je préférerais tirer un bilan à l'issue de la phase aller. Bon, on a très mal commencé, tout le mois d'août fut négatif, à l’image de ces buts encaissés sur coups de pied arrêtés, Depuis, c'est plus positif dans le jeu, physiquement, dans l'investissement des joueurs aussi. Si j'ai eu peur à un moment? Non, mais je pensais que la relégation serait plus vite digérée. Et puis il a fallu du temps pour faire admettre que personne ne pouvait prétendre être titulaire à part entière. Le groupe est de qualité mais aussi de quantité. Tout le monde peut jouer. Chaque fois que je décide d'un groupe, mon discours est toujours le même : je répète que j'ai 16 titulaires, mais que 11 seulement peuvent débuter le match. C'est mieux compris aujourd'hui, c'est plus sain. »

• Retouches. Dumas et son staff ont l'embarras du choix. A part Lemaître, suspendu et touché à la cheville, tout le monde est sur le pont. Si Malherbe récupérera ses trois internationaux (Ben Askar, Thiam, Zubar), il n'est pas exclu que Dumas accorde sa confiance à « deux ou trois joueurs frais pour commencer » face à Grenoble .
• Jeu. C'est l'axe principal de la semaine d'entraînement. « Une semaine impeccable, juge Franck Dumas. Avec beaucoup de ballons, de jeu. » Aujourd'hui, séance à 16 h .
• Réunion. Kadour Mokeddel, Arturo Samassa et Jean-Claude Grangé représentaient Caen hier à Rennes, lors d'une réunion entre délégués, commissaires et responsables de la sécurité du Grand Ouest.


Le club isérois au stade d’Ornano demain (20h30)

Grenoble, l’ambitieux en salle d’attente

Dixième du classement, Grenoble Foot 38 ronge son frein. Propriété d'un groupe japonais, le club isérois ne manque pas d'ambition. Son aisance à l'extérieur peut donner du fil à retordre au Stade Malherbe, demain soir.


Le mois prochain, Grenoble Foot 38 fêtera un anniversaire original : sa première année nipponne. Passé sous la coupe d'Index Corporation, un groupe japonais spécialisé en téléphonie mobile, le club isérois est entré dans une nouvelle ère. A peine installé à la présidence, en novembre 2004, Kazutoshi Watanabe a balisé l'horizon. Son GF 38, il le rêve en L 1.

Thierry Goudet aussi, mais le coach grenoblois possède davantage le sens des réalités. La saison passée, Grenoble n'a terminé que 11e , « même si on n'a pas été loin de pouvoir jouer les trouble-fête », se souvient-il. L’ex-mentor manceau, arrivé il y a un an et demi, garde les pieds sur terre. « Le message des Japonais est légitime. S'ils ont injecté des millions d'euros, c'est pour avoir un retour sur investissement. Notre club fait office de tremplin pour ce groupe désireux de poser un pied en Europe, Mais la L2 est si peu médiatique qu’il est normal qu’ils aient envie de toucher le haut niveau. »

Tous les supporters grenoblois le souhaitent. La Ville aussi, qui a validé un projet de nouveau stade pour 2007. Le GF 38, attendu demain soir au stade Michel d'Ornano, est un ambitieux en salle d'attente. « On sent effectivement une certaine impatience, admet Goudet. Mais, moi, mon premier objectif, c'est d'acquérir les points nécessaires au maintien. » Avec 14 unités en 11 journées, Grenoble s'estime un peu frustré. « Vu la qualité du jeu produit, tranche Goudet il nous manque trois points, qui nous donneraient la 5e place, Nous sommes 10e, c'est sans doute qu'il nous manque un petit quelque chose. »

A l'examen, Grenoble marque peu (8 buts). « Ce n'est pas qu'un problème offensif. Plutôt un manque de conviction dans nos possibilités. » Le club isérois a pourtant régénéré son groupe, en se séparant de 13 joueurs pour en intégrer 11 nouveaux, dont l'ex-Havrais Neva ou l'ex-Istréen Pelé ou l'ex-Ajaccien Connen. Autant de « leaders naturels et expérimentés » pour relancer la machine. Pour l'instant, elle ne pétarade que par intermittence. Les Dauphinois ont épaté en s'imposant à Lorient (2-1) et à Guingamp (1-0. Mais ont déçu en cédant des points à domicile face à Sète (0-0) et surtout Dijon (2-1). Le GF 38 excelle dans l'art du contre. Sans détenir la recette miracle. Clermont l'a démontré lors de la précédente journée en s'imposant (1-0). « Une défaite qui nous laisse pas mal de regrets, avoue Goudet. On a manqué de rigueur en concédant un coup de pied arrêté en fin de match… » A l'évidence, demain soir, Caen aura intérêt à se montrer patient.

Jean-Pascal ARIGASCI.

● Le point. Seul Menassel, opéré des talons, est forfait à Grenoble. Deux incertitudes concernent l’attaquant Koutouan, touché au mollet, et le gardien Bayiha, victime d’une entorse à un orteil. « Tous les deux se sont entraînés tranquillement ce matin (NDLR : lire hier matin) », indique Thierry Goudet. Dernier entraînement programmé ce matin.


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 14 Oct 2005 10:52 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 919
Ouest-France

Caen veut prolonger sa nouvelle dynamique

Ce soir à d'Ornano, 20h30

CAEN : Planté - Hengbart, Ben Askar, Sorbon, Seube - Zubar (cap) - Gouffran, Deroin, Florentin - Samson, Compan. Rempl : Costil (g), Thiam, Leca, Matic, Grandin. Ent: Dumas-Parizon.
GRENOBLE : Grau - Neva, Kamissoko, Pelé, Mattheus, N'Ganga - Coulibaly, Connen, François (cap) Akrour, N'Diaye. Rempl: Bayiha (g), Stinat, Caillas, Gimbert, Kermorgant. Ent : T. Goudet.
Arbitre: M. Buquet

• Retours. Quatre changements à Caen. Les internationaux sont de retour, ainsi que Grandin. Lemaître (suspendu), Lesoimier, Grougi, Traoré (réserve) sortent du groupe. Thiam pourrait être préservé pour Istres, son ancien club, mardi. Zubar sera-t-il assez frais pour être aligné? Il sera en balance avec Leca.
• Grenoble. A priori, Stinat sortira du onze, Neva glissera à droite, Kamissoko dans l'axe, Connen (ex Ajaccio) est de retour au milieu, N'Diaye devant, tandis que Grau devrait être confirmé dans les buts. Retour de Caillas aussi, mais sur le banc.
• Rétro. Le dernier Caen - Grenoble remonte au 20 août 2003 (4e journée L2). Aucun vainqueur ce soir-là: 0-0. Même score la fois précédente (25e journée de la saison 2002-03). En revanche, lors de l'ultime journée de la saison 2001-02, Caen s'était imposé 3 à 2.
• Première. Ronald Zubar se souvient bien de la dernière venue de Grenoble. Ce fut sa première titularisation chez les pros à seulement 17 ans, au poste de latéral droit. Il avait tiré sur le poteau.
• TV. Le Havre - Caen sera retransmis sur Eurosport (20 h 35) le 11 novembre.


Nicolas Florentin : « Ne pas s’arrêter là »

Arrivé fin août de Troyes, Nicolas Florentin n'a encore jamais perdu sous le maillot malherbiste (idem pour Leca). Compétiteur dans l'âme, le dernier buteur caennais en date ne jure que par la victoire.

Nicolas, l'équipe semble dégager de plus en plus d'assurance, est-ce aussi votre impression?
Il est vrai qu'on se sent de mieux en mieux. Les gens ne sont pas sans savoir que pour des sportifs de haut niveau, des compétiteurs comme nous, la confiance tient une place très importante dans les résultats. Or notre série nous donne de l'assurance, cela se traduit sur le terrain.

Cette série, jusqu'où peut-on imaginer que vous puissiez la prolonger?
Si c'est pour faire des nuls, ça ne sert pas à grand-chose. Plutôt que d'aligner deux nuls, mieux vaut perdre une fois et gagner le match d'après, ça rapporte plus. Le plus important, c'est d'aligner les victoires. On avait réussi à le faire, avec des séries de quatre, cinq l'an passé avec Troyes. Et dans ce cas-là, on décolle beaucoup plus vite qu'aujourd'hui.

Si on tient compte de la Coupe, vous restez quand même sur trois succès de rang…
Oui, et en plus on a inscrit huit buts sans en concéder un seul. C’est très intéressant collectivement, mais il ne faut pas se contenter de çà, ne pas s’arrêter là. Au contraire il faut continuer à en faire toujours plus, d’autant qu’on est pas là où on aimerait être.

Vous avez fait une bonne entrée à Dijon. Est-ce aussi votre sentiment ?
Ça s'est bien passé. Je me sens de mieux en mieux dans cette équipe. J'ai de plus en plus de repères avec les mecs autour de moi. C'est toujours plus facile quand ça se passe bien.

Racontez-nous votre but...
Ça part de notre surface, la contre-attaque va super vite. Je reçois un bon ballon en profondeur, une situation que j'affectionne. Après, il faut aller droit au but pour soulager l'équipe à un quart d'heure de la fin. A l'entrée de la surface, j'ai la chance que mon crochet passe entre les jambes du défenseur, puis je place un petit extérieur du pied devant le gardien. Je ne me suis jamais défini comme un buteur, mais c'est bien pour l'équipe.

Ce match contre Grenoble, que vous inspire-t-il?
On est dans de bonnes dispositions, il faut continuer, tout donner sans se poser de questions, que ce soit à domicile ou à l'extérieur. Même si on étudie toujours l'adversaire, le plus important c'est nous.

Vous retrouvez d’Ornano : de bonnes ondes à domicile ?
Ah oui, j'aime bien ce stade. Et puis je serais curieux de voir dans quel pays un match de D2 peut attirer presque 12 000 spectateurs un lundi soir alors qu'il est retransmis, comme ce fut le cas contre Sedan ... A part en Angleterre, ça ne doit pas exister beaucoup. Je pense qu'il va y avoir plus de monde après nos derniers résultats, on va se sentir plus soutenu encore, c'est important.

Un dernier mot, vous étiez sûrement devant votre télé mercredi soir ?
Oui, j'ai regardé France – Chypre attentivement. Je m'étais bien préparé pour entrer dans le match (rire). C'est bien pour le pays, ne pas aller en Allemagne aurait été du gâchis. C’est passé de justesse, mais le principal est d’être qualifié pour ce mondial.

Recueilli par R.F.

------------------------------

Le Liberté

Les sports en Liberté

Football – Ligue 2 (douzième journée)

SM Caen – Grenoble, ce vendredi à 20h30 au stade Michel d’Ornano

Bonifier le résultat de Dijon


En remportant à Dijon son tout premier succès de l’année à l’extérieur, le SM Caen a confirmé sa dynamique actuelle, et regagné plusieurs rangs au classement. Franck Dumas et ses joueurs savent bien toutefois que ce résultat ne sera positif, que s'il est suivi d'une nouvelle victoire ce vendredi à d'Ornano, dans une rencontre qui ne s'annonce pas facile devant Grenoble.

La jeune garde centrale a donc tenu le choc à Dijon. Mustapha Traoré, Jérémy Sorbon et les autres ont fait perdurer la période d'invincibilité de Vincent Planté. Le gardien malherbiste n'a en effet plus encaissé de buts depuis 295 minutes (depuis le but du Sedannais Ducourtioux à la 65è). « Et hormis sur quelques coups de pied arrêtés nous n'avons pas été mis en danger à Dijon »,se réjouit le gardien caennais. « Les efforts de concentration, mais surtout de communication et d’entraide ont payé. A nous de les maintenir car ce match de Grenoble s’annonce très délicat. »

L’entraîneur Franck Dumas également sent le piège, « contre une formation qui jouera à cinq derrière et attendra les possibilités de contres. Il faudra donc ne pas faire la moindre erreur de concentration, mais aussi savoir être patients ». Quant à sa ligne défensive, le coach caennais voit y postuler de nouveau Aziz Ben Askar et Brahim Thiam de retour de sélection. Et Dumas aimerait insuffler davantage d'expérience dans ce compartiment du jeu. « J'étais satisfait à Dijon. Mais la défense a trop reculé, alors que c'est elle qui doit pousser le bloc. Je pense que c'est dû à un petit manque d'expérience. En tout cas, ne pas battre Grenoble annulerait la performance réussie à Dijon ».

En plus d'entretenir la dynamique, un troisième succès de rang ce vendredi permettrait aussi de passer devant l'adversaire du jour au classement, et de revenir encore sur la tête en attendant le match en retard à Istres, le mardi 18 octobre prochain

Frédéric LIRON


• Les billets pour cette rencontre sont encore en vente ce vendredi, entre 10 et 18 heures à la boutique et à partir de 18h30 aux guichets.

• Le match comptant pour les 16èmes de finale de la coupe de la Ligue entre le SM Caen et Strasbourg se déroulera le mercredi 26 Octobre à 21 heures au stade Michel D’Ornano.

• La rencontre de championnat SM Caen - Montpellier prévue le 4 novembre aura finalement lieu le lundi 7 novembre à 20h30 et sera retransmise sur Eurosport.


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 14 Oct 2005 10:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 4265
Merci Jul pour ton post.
Une victoire, nous voulons une nouvelle victoire.


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 14 Oct 2005 11:02 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 23976
Localisation: Tout près là.
Florentin a écrit:
Ah oui, j'aime bien ce stade. Et puis je serais curieux de voir dans quel pays un match de D2 peut attirer presque 12 000 spectateurs un lundi soir alors qu'il est retransmis, comme ce fut le cas contre Sedan ... A part en Angleterre, ça ne doit pas exister beaucoup


Ca, ça fait du bien au moral :)

_________________
TCHIN TCHIN , il doit l'avoir la triple paire , mais elle servent à rien dans le tiroir!
#TeamPineapple


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 14 Oct 2005 17:22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 295
Localisation: IronCow
Si son objectif était de voir sa côte de popularité progresser auprés du public, a mon avis il s'y prend bien le garçon... En tout cas, s'il continue de (bien) jouer et marquer, le gars Florentin va devenir indispensable sur le terrain...


Haut
 Profil  
 
 
Répondre en citant le message  MessagePosté: 15 Oct 2005 10:42 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 31 Aoû 2005 21:06
Messages: 919
L’Equipe

Caen – Grenoble : 1-1

PLANTE RESTAIT sur 205 minutes d'invincibilité. Hier, le non-début de match caennais a rapidement offert au Grenoblois Matheus l'occasion d'ouvrir la marque (6e). Venus en Normandie avec cinq défenseurs, les Isérois n'en demandaient pas tant pour fermer la boutique. Les Normands ont eu toutes les peines du monde à trouver la faille. Gouffran, à l'arrivée d'une judicieuse ouverture de Compan se faisait sécher dans la surface. Deroin transformait le penalty (44e). La frappe lointaine de Compan (65e), le coup franc de Florentin, la tête de Compan (6e) sur un remarquable service de Gouffran (65e) ne faisaient pas mouche et Akrour, en contre, manquait de tromper la vigilance de la défense normande dans les arrêts de jeu. - D. G .

• Franck DUMAS (entraîneur de Caen) : « Le scénario était le pire qu'on pouvait imaginer mais il est normal car on a été absents trente minutes. On jouait en marchant. Il a fallu un bon quart d'heure pour se ressaisir. Il y a bien sûr de la frustration car nous avons eu des occasions mais elle est limitée car les joueurs ont beaucoup donné. »

• Thierry GOUDET (entraîneur de Grenoble) : « On était venus prendre un point. Nous étions partis vite et çà fonctionnait bien. Si on avait le 1-0 jusqu'à la mi-temps, cela aurait pu être différent mais ils ont eu ensuite la possibilité de nous battre. »

------------------------------

Ouest-France

Grenoble a résisté encore et toujours

Le 11e tome des aventures caennaises ne s’est pas terminé en chanson, ni banquet. Venu défendre, et conforté par un but rapide, Grenoble a évité que le ciel ne lui tombe sur la tête, malgré la pression normande.


Les Caennais auraient dû user d'un astérisque pour se rappeler que le combat des chefs débutait à 20 h 30. Pour avoir tardé à entrer dans la bataille, ils ont concédé le nul. La faute à un but précoce, facilitant la tâche d'Isérois venus, à sept éléments défensifs, conter l'histoire des irréductibles résistant encore et toujours à l'envahisseur ... On connaît, mais ça marche encore.

Les cinq premières minutes avaient, il est vrai, laissé planer un parfum nauséabond, genre poissonnerie douteuse, sur la surface caennaise. A la 6e, Matheus matérialisait logiquement l'emprise visiteuse. D'un coup d'occiput, le défenseur brésilien au patronyme vaguement romain mettait un terme à 211 minutes d'invincibilité de Planté.

Entre la prestation caennaise de ce vendredi et les précédentes, c'était un peu le grand fossé. Le déchet technique était trop important pour bouger le camp retranché grenoblois, malgré une timide tête signée Deroin (29e). Petit à petit, pourtant, la légion normande se mettait en ordre de marche. En patientant dans la circulation de balle, quitte à essuyer les sifflets du public, plutôt que de balancer sottement. C'est dans le jeu court qu'allait venir le salut. N'Ganga touchait Gouffran, lequel s'écroulait dans la surface. Le penalty était converti par Deroin juste avant le repos. Que Grau repoussât illico une belle tête de Samson, qu'une demi-volée estampillée Florentin terminât sa course au ras du cadre, était d'un coup moins dommageable.

Malherbe était revenu dans le match, et imprimait le tempo au retour des vestiaires. D'abord sans se montrer très dangereux, mais en se montrant enfin. Gouffran n'était pas le moins remuant, Compan toujours aussi empoisonnant. Des 25 m, sa frappe inquiétait Grau, alors que Grenoble sortait juste la tête du casque (66e). Mais l'ex-Vert vendengeait une tête, sur une passe de Gouffran (70e). Cà n'était rien, eu égard au raté de Samson, servi par Sorbon et le filon venu des ailes. Sa déviation, devant Grau, s'envolait (74e).

Marquer pour prendre trois points était l'idée fixe. Grandin s'y essaya itou (78e), rien n'y fit. Les Caennais pouvaient maudire ce début manqué et plier les gaules.

Dominique FAURIE.

CAEN - GRENOBLE 1-1 (1-1)

Arbitre M. Buquet. 12 324 spectateurs.

BUTS. Caen: Deroin (43esp). Grenoble: Matheus (6e).

AVERTISSEMENTS : Seube (14'), Thiam (75'), Zubar(89') à Caen. François (58'), Pelé (66'), Caillas (85') à Grenoble.

CAEN: Planté - Sorbon, Thiam, Ben Askar, Seube - Leca (Zubar 52’) - Gouffran, Deroin, Florentin - Compan, Samson (Grandin 75'). Non entrés : Matic, Hengbart. Costil (g).Ent Dumas, Parizon.

GRENOBLE: Grau – Neva, Kamissoko, Pelé, Matheus, N'Gangea - Coulibaly (Caillas 27'), Connen (stinat 72'), François - Akrour, N’Diaye (Kermorgant 65'). Non entrés : Bayiha (g), Gimbert. Ent : Goudet.


Caen, surpris d’entrée, préserve l’essentiel

Un non-début de match, un but pris d'entrée, ont contraint les Caennais à courir après le score, toute une mi-temps, jusqu'au penalty transformé par Deroin. C'est indéniable, les Caennais préfèrent des adversaires joueurs.


PLANTÉ (5,5 sur 10). Le compteur de sa cage, inviolée, commençait à avoir fière allure, en affichant un total de 205 minutes. Le non-début de match caennais ne l'a pas autorisé à augmenter ce capital ou si peu, de six minutes seulement, jusqu'à cette tête de Matheus, à bout portant. Il a boxé un ballon dangereux à l'heure de jeu.

SORBON (6). D'abord très prudent, il s'est enhardi, au fil du match, pour offrir à Samson un bon service malheureusement inexploité (71 '). Finalement très convaincant.

BEN ASKAR (5,5). Peu en vue car les attaquants Grenoblois se sont faits discrets. Intervient heureusement devant Akrour (85').

THIAM (5). Il est allé au charbon pour couper les offensives Grenobloise. Il devrait moins user de passes longues, par définition approximatives.

SEUBE (5,5). En ce moment, il a les jambes et a encore avalé bien des kilomètres.

LECA (5). Ce n'est pas à la récupération qu'il y avait le plus de travail hier. Il a effectué le sien sobrement. Remplacé par ZUBAR (52'), averti, et qui sera donc suspendu pour cumul d'avertissements.

GOUFFRAN (6). Devant une défense à cinq éléments, l'animation par les côtés était rendue difficile. Il n'a pas pu effectuer ses désormais habituels débuts de match tonitruants. Il prend l'espace, avant d'être séché dans la surface (44'), et permet ainsi l'égalisation normande.

DEROIN (6). Devant une formation hyper regroupée en première période, le capitaine du jour a amené de la percussion, même s'il manquait de réussite à la finition. Jusqu'à ce contre pied sur le penalty égalisateur (44').

FLORENTIN (5,5). On l'a vu plus à l'aise, mais comme Gouffran et l'ensemble de l'attaque caennaise, il devait résoudre le problème d'une défense renforcée.

COMPAN (5,5). Son poids est précieux pour user une défense renforcée. Il y a ajouté une précieuse vista en ouvrant pour Gouffran (44'), amenant le penalty et débloquant une affaire fort mal engagée. Il ose une frappe lointaine qui manque de faire mouche (65'), avant de manquer sa tête sur un remarquable service de Gouffran (69').

SAMSON (5). Assez discret dans une défense renforcée, où il avait en permanence un homme sur le dos. Il n'a pu faire apprécier son aisance technique. Remplacé par GRANDIN (75').

David GUEZENNEC.


• Changements. Franck Dumas a retouché ses plans, titularisant en charnière centrale son tandem « africain ». Le Marocain Ben Askar et le Malien Thiam ont été associés, comme contre Lorient. Sorbon, présent la semaine dernière à Dijon dans l'axe, glissait du coup à droite, à la place de Hengbart. Autre modification dans l'entre jeu, avec l'entrée dans le onze de Grégory Leca. L'ancien Messin suppléait le capitaine Zubar, sollicité avec l'équipe de France espoirs. Un roulement également pensé en vue du Istres - Caen de mardi. Zubar et Hengbart avaient d'ailleurs ainsi une chance supplémentaire de passer entre les gouttes d'un troisième avertissement, synonyme de suspension. Deroin a du coup hérité du brassard.

• Postulant. Le SM Caen a affronté en une semaine deux coaches qui auraient pu le conduire cette saison. Le Dijonnais Rudy Gardia et le Grenoblois Thierry Goudet avaient été fortement pressentis à l’intersaison pour reprendre l'intérim de Franck Dumas.

• Ambitieux. Tenema N'Diaye, l’attaquant isérois, avait annoncé, à son arrivée des Emirats Arabes Unis, qu'il finirait sur le podium des buteurs de L2. Au coup d'envoi, il guettait toujours sa première réalisation.

• Télé. Istres - Caen sera retransmis mardi sur Eurosport. Coup d'envoi à 20h30.

• Coupe. La location pour Caen - Strasbourg, 16e de finale de Coupe de la Ligue, programmé le mercredi 26 à 21 h, débutera mardi pour les abonnés. Ceux-ci seront servis les premiers, jusqu'au jeudi 20. La vente au grand public débutera le vendredi 21.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26469 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5 ... 1765  Suivante

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Garcimor, tite-live et 14 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com